Nouvelles localesPolitique

quel montant? Total promet une augmentation


RABAIS SUR LE CARBURANT. Le projet de prime carburant pour les gros rouleurs semble enterré au profit de la décote de 18 centimes le litre de carburant, qui pourrait même être augmentée dans les prochaines semaines. En attendant, le groupe Total a également promis un coup de pouce supplémentaire.

[Mis à jour le 22 juillet 2022 à 15h49] Une bonne nouvelle à venir pour les automobilistes ? L’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2022 à l’Assemblée nationale pourrait accoucher de bonnes nouvelles pour les automobilistes. Après avoir promis des aides plus ciblées via l’allocation carburant pour les gros porteurs et la disparition progressive de la remise de 18 centimes le litre de carburant en vigueur depuis le 1er avril, le gouvernement est tout près de faire demi-tour.

Face à une forte opposition à ce sujet de la part des groupes d’opposition, le gouvernement serait très proche de trouver un accord pour enfin prolonger la ristourne de 18 centimes par litre de carburant. Mieux, elle pourrait voir son montant augmenter. Jusqu’à quel point ? Le montant reste à définir mais il pourrait atteindre 30 à 40 centimes le litre selon France Info, un montant maximum qui sera progressivement abaissé. Cette aide de l’Etat, dont l’impact sur les finances publiques sera scruté, pourrait même être accompagnée d’autres aides. Face aux critiques de certains députés qui s’attaquent à ses profits records en ces temps de hausse des prix de l’énergie, le groupe TotalEnergies annonce vouloir ajouter une décote supplémentaire !

Dans un communiqué publié le 22 juillet 2022, le groupe Total annonce une baisse du prix des carburants dans ses stations-service. « Du 1er septembre au 1er novembre, TotalEnergies va baisser le prix des carburants pétroliers vendus en station de vingt centimes d’euros le litre (…) puis de dix centimes d’euros le litre du 1er novembre au 31 décembre », explique le groupe dans ce communiqué. communiqué de presse.

Le rabais est de 18 cents le litre de carburant et est en vigueur depuis le 1er avril 2022. Il s’applique automatiquement au moment du paiement, à la caisse ou par carte de crédit à la pompe. Contrairement à ce qui était annoncé, le prix affiché à la pompe est finalement celui que vous paierez au final. Il n’y a donc pas de calcul à effectuer ni de remise à demander à la pompe, ce qui rend l’opération plus lisible et simple pour le consommateur. Tous les carburants sont-ils concernés ? Oui, avait déclaré l’ancien Premier ministre Jean Castex mi-mars 2022 lors de la présentation du dispositif. L’E85, le gaz naturel liquéfié et le GPL seront concernés. Ce coup de pouce, valable à chaque fois que vous vous rendez à la station-service, est entré en vigueur le vendredi 1er avril. Voici le dispositif résumé en trois points :

  • Cette mesure de remise de 15 centimes/litre de carburant (18 centimes en France métropolitaine) sera valable sur tous les carburants, même l’E85 au prix déjà plus bas. Si vous roulez au diesel avec votre véhicule diesel, vous serez donc tout aussi concerné que si vous rouliez à l’essence sans plomb.
  • La mesure a pris effet le vendredi 1er avril 2022 et sera valable jusqu’à la fin de l’été, en attendant un nouveau dispositif débattu à l’Assemblée dans le cadre de la loi pouvoir d’achat.
  • La remise sera immédiate pour l’automobiliste. Le prix après remise sera finalement affiché directement à la pompe et via les panneaux totems à l’entrée, contrairement à ce qui était initialement annoncé.

Tout le monde, que vous ayez ou non une carte de fidélité en magasin. Cette mesure concerne aussi bien les ménages que les entreprises et est valable pour tous les carburants, gazole, essence sans plomb type E85. La remise est affichée directement sur les totems présents dans les stations-service.

C’est tout l’intérêt du texte du projet de loi de finances rectificative pour 2022. Si la prolongation de la décote de 18 centimes par litre de carburant semble actée, la date de fin reste en suspens. Le gouvernement, par l’intermédiaire du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, avait annoncé vouloir mettre en place des aides dégressives, passant de 18 centimes à 12 centimes en octobre, puis de 12 à 6 centimes en novembre avant de disparaître purement et simplement. en décembre.

L’économie à la pompe ne sera pas invisible. L’ancien Premier ministre Jean Castex a donné un exemple lors de la présentation du dispositif en avril 2022 : celui d’un réservoir plein de 60 litres de carburant, soit un réservoir d’une voiture de bonne taille (une citadine a un réservoir de 45 à 50 litres ) « Vous économisez 9 euros » pour un plein de 60 litres, précise-t-il dans les colonnes du Parisien. Depuis, le dispositif a évolué pour finalement atteindre 18 centimes d’euro le litre de carburant, soit une économie pouvant aller jusqu’à 11 euros par plein. Avec un prix d’environ 2 euros le litre, un réservoir plein passe de 120 euros à environ 109 euros.

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page