Skip to content
Que fera Mélenchon s’il ne devient pas Premier ministre ?  La réponse de Corbière


Gauthier Delomez
modifié en

19h37, 14 mai 2022

L’insoumis Jean-Luc Mélenchon a annoncé cette semaine qu’il ne se représenterait pas à Marseille aux législatives, dans l’espoir d’être nommé Premier ministre si les Nupes devenaient majoritaires à l’Assemblée. Sur Europe 1, le député LFI Alexis Corbière évoque l’avenir de son grand ami en cas d’échec.

ENTREVUE

C’est un risque audacieux qu’a pris Jean-Luc Mélenchon. En déclarant jeudi soir ne pas se représenter à la députation à Marseille, laissant sa place à Manuel Bompard, l’ancien candidat des Insoumis à la présidentielle peut se retrouver sans aucun mandat. Il compte sur le réflexe « démocratique » du président Emmanuel Macron pour être nommé Premier ministre, si le Nupes devient majoritaire à l’Assemblée nationale, au soir du second tour des législatives. Si ce n’était pas le cas, Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis qui se représente lui-même, a évoqué les projets du leader des Insoumis.

Inter

Non, Jean-Luc Mélenchon ne devrait pas disparaître si jamais le Nupes n’obtenait pas assez de sièges, promet le député insoumis en Week-end du soir en Europe. « Jean-Luc Mélenchon peut être ce qu’il est, c’est-à-dire le porte-parole intellectuel de beaucoup de choses, il peut aussi donner des conférences et continuer à animer beaucoup de choses », énumère Alexis Corbière au micro de Pierre de Vilno.

>> Plus d’informations à suivre…

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.