Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Quand la guerre Israël-Hamas se transforme en conflit entre restaurants McDonald’s du Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, la guerre se retrouve même dans les hamburgers. Depuis le début de l’offensive menée par le Hamas en Israël, la multinationale américaine de restauration rapide est impliquée dans une polémique dont elle aurait pu se passer. En cause, les engagements financiers et matériels pris dans plusieurs pays, dont Israël, l’Arabie saoudite, Oman et le Qatar, a rapporté Business Insider vendredi 13 octobre 2023.

Les combats font rage depuis une semaine, ensanglantant une région particulièrement agitée. Selon les autorités locales, plus de 1 500 Israéliens sont morts, contre plus de 2 500 personnes du côté palestinien. L’armée israélienne, la Tsahal, a décidé de répondre aux attaques du mouvement islamiste au pouvoir à Gaza en bombardant l’enclave palestinienne. Plus d’un million de personnes ont déjà fui, selon l’ONU.

⋙ Les mille périls tactiques qui attendent l’armée israélienne à Gaza

Manifestation pro-palestinienne

Dans ce conflit, la géopolitique n’offre que peu de répit aux entreprises. En Israël, les restaurants McDonald’s fournissent une aide alimentaire aux combattants des Forces de défense israéliennes (FDI). Quatre mille repas ont été offerts aux hôpitaux et unités militaires pour les soldats en guerre contre le Hamas. Ce soutien va se renforcer dans les prochains jours. La franchise israélienne a déjà promis de faire don de milliers de repas aux soldats engagés au front. Des réductions peuvent également être appliquées pour les autres membres de la FID.

⋙ Japan Airlines affrète un avion supplémentaire en raison de sumos sur la liste des passagers

L’onde de choc de la guerre s’est également fait sentir au Liban. Comme le rapporte The Economic Times, des partisans pro-palestiniens ont manifesté devant un restaurant situé à Saïda, à plusieurs dizaines de kilomètres de Beyrouth, la capitale.

La franchise libanaise de McDonald’s s’est désolidarisée de ses cousins ​​du Moyen-Orient, affirmant sa neutralité dans le conflit.

Plusieurs centaines de milliers d’euros à Gaza

Parallèlement aux récentes annonces de McDonald’s en Israël, les pays alliés des Palestiniens ont également annoncé un soutien financier. D’Oman aux Émirats arabes unis, en passant par la Turquie ou encore l’Arabie Saoudite, ces pays ont envoyé des dons pour soutenir la population palestinienne. Plusieurs centaines de milliers d’euros ont ainsi afflué vers la bande de Gaza et ses organisations humanitaires.

⋙ Australie : une femme se fait poignarder la main par un ornithorynque venimeux

Plus de 2,3 millions de personnes vivent dans ce petit territoire sous forte pression israélienne. Après l’attaque sans précédent du Hamas, Tel-Aviv a annoncé l’arrêt des acheminements d’eau, de nourriture et de gaz dans l’enclave palestinienne.

« Tout est fermé, rien n’entre ni ne sort depuis plus de 24 heures. Les stocks alimentaires sont presque vides, l’eau manque déjà”a témoigné un habitant de Gaza à France 24 le 11 octobre. Et la potentielle offensive terrestre à laquelle Israël se prépare pourrait encore aggraver une situation humanitaire déjà dramatique.

Sur le même sujet

⋙ L’invasion terrestre de Gaza par l’armée israélienne, une guérilla urbaine sanglante et intenable

⋙ Usines locales, matériaux de construction, dons de l’étranger… D’où vient l’arsenal du Hamas ?

⋙ Hamas, Jihad islamique palestinien et Hezbollah : qui sont les groupes armés ennemis d’Israël ?



GrP1

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page