Bourse Entreprise

Produits du bois : farce de dinde pour les consommateurs


Le prix du bois a diminué de moitié depuis mars au Québec, et pourtant les prix restent les mêmes dans les centres de rénovation. Que se passe-t-il exactement ?


Un Réno Dépôt dans l'agglomération de Montréal.  Dans ce centre de rénovation, comme dans la plupart des autres au Québec, les prix des produits du bois demeurent très élevés.

Archives photographiques, Agence QMI

Un Réno Dépôt dans l’agglomération de Montréal. Dans ce centre de rénovation, comme dans la plupart des autres au Québec, les prix des produits du bois demeurent très élevés.

« Tout le monde est énervé. Le bois, comme le reste, continue de fluctuer, mais il reste à un prix assez élevé », note Éric Côté, président-directeur général de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ).

On sait que la valeur des 2 x 4 a grimpé en flèche depuis le début de la pandémie, passant de 1,50 $ à 9 $ en moins de deux ans.

Il en va de même pour le contreplaqué ou le 2 x 6, dont les prix flambent encore aujourd’hui.

Fondu en deux

Or, depuis mars, l’indice Pribec a fondu de plus de moitié : de 1 900 $ à 800 $.

Il s’agit d’un indice maintenu par le lobby de l’industrie du bois, le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ), qui mesure le prix composite d’une vingtaine de produits, du 2 x 3 au 2 x 6 en passant par le 2 x 4.


Cependant, les compagnies forestières d'ici obtiennent environ la moitié moins pour leur bois qu'en mars dernier.  En face, une coupe forestière, en Abitibi-Témiscamingue.

Photo d’archive

Cependant, les compagnies forestières d’ici obtiennent environ la moitié moins pour leur bois qu’en mars dernier. En face, une coupe forestière, en Abitibi-Témiscamingue.

«Il faut demander aux quincailleries, car tout ce que je peux vous dire, c’est que le prix du bois est deux fois moins élevé maintenant qu’en mars», a déclaré le président-directeur général du CIFQ, Jean-François Samray.

Bénéfices multipliés par 50

Curieuse, cette réponse, quand on sait que Produits forestiers Résolu, l’un des plus gros vendeurs de bois au Québec, a multiplié ses profits par 50 de 2019 à 2020, par exemple.

« Parfois, le prix est déjà élevé lorsque le bois arrive à la quincaillerie. Au bout du compte, ce sont les entrepreneurs et les clients qui paient la facture, et ce n’est pas toujours facile », assure Éric Côté.

Même chose aux États-Unis

La situation n’est pas meilleure de l’autre côté de la frontière. Le journal voyagé au Vermont la semaine dernière pour voir si les prix y étaient plus bas.

Réponse : pas du tout. Nous avons visité quatre quincailleries et deux scieries, où les prix sont très similaires aux nôtres.

L’endroit où les prix sont les plus bas est Clifford Lumber, dans la petite ville de Hinesburg. Le 2 x 4 x 10, par exemple, se vend 8,25 $ US (10,65 $ CA) par planche.

« J’ai augmenté mes prix un peu plus que d’habitude cette année, car je n’ai pas le choix. Nous sommes en affaires depuis 100 ans, nous devons survivre », explique Peter Gardner, de la quatrième génération de la famille propriétaire de la scierie.

Produits du bois : farce de dinde pour les consommateurs

Grandes chaînes

Il explique qu’il a du mal à trouver des lots à bon prix, et que la concurrence des grandes chaînes comme Lowe’s et Home Depot lui fait mal, même si elles n’ont pas les mêmes clients.

« Nous essayons de survivre du mieux que nous pouvons, mais il est clair que ce ne sont pas les petites scieries qui font de l’argent sur le dos du monde », dit-il.

Il n’y a aucun doute dans son cas : les multinationales du bois empochent des millions et des millions en ce moment.

Des prix toujours élevés dans les centres de rénovation

Des produits Prix ​​Février 2022 Prix ​​Juillet 2022
2x4x10 9,66 $ 8,20 $
Aspenite agglomérée
4×8 7/16 pouces
31,68 $ $28.12
Contre-plaqué
4×8 1/2 pouces
$44.16 79,23 $

Source : selon les taux donnés aux entrepreneurs, Rona, Home Depot, BMR, CANAC

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page