Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Procès pour violation des droits de l’homme en Papouasie : un tribunal indonésien innocente un major de l’armée à la retraite pour crimes contre l’humanité

Un tribunal indonésien a acquitté jeudi un officier de l’armée à la retraite dans la mort par balle de quatre adolescents en Papouasie en 2014, anéantissant l’espoir que l’armée serait tenue responsable des abus présumés dans la région la plus agitée du pays.

Tenu dans un tribunal des droits de l’homme peu utilisé, le procès de sept semaines a vu les procureurs porter des accusations de « crimes contre l’humanité » contre le major de l’armée à la retraite Isak Sattu pour son rôle présumé dans l’ordre de la fusillade mortelle.

Le juge président Sutisna Sawati a déclaré jeudi que l’accusé avait été déclaré non coupable et qu’il avait été innocenté de toutes les charges.

L’affaire concerne un incident dans le district papou de Paniai en 2014 lorsque les forces de sécurité auraient ouvert le feu sur une foule de centaines d’habitants qui s’étaient rassemblés pour protester contre le passage à tabac d’un enfant, tuant quatre personnes et en blessant 17.

Yones Douw, avocat et représentant des familles des victimes, a déclaré que le procès n’avait eu lieu que pour « créer une bonne image de l’Indonésie ».

« Depuis le début du procès, nous l’avons rejeté car il n’y avait qu’un seul suspect et nous savions juste qu’il serait libéré », a-t-il déclaré.

Les procureurs, qui ont allégué qu’Isak avait manqué à sa responsabilité de commandement en n’arrêtant pas ses troupes, avaient demandé qu’il soit emprisonné pendant 10 ans.

L’avocat d’Isak, Syahrir Cakkari, a déclaré qu’il avait été blanchi de toutes les accusations car il n’était pas responsable des actions des militaires impliqués dans l’incident.

Le conflit entre les Papous indigènes et les forces de sécurité du pays éclate parfois dans la province éloignée et riche en ressources, où une longue bataille pour l’indépendance a été menée depuis que la région a été placée sous contrôle indonésien à la suite d’un vote controversé de 1969 qui a été supervisé par le Les Nations Unies.

Le président Joko Widodo a accordé une attention particulière aux tentatives d’amélioration du développement et du bien-être social en Papouasie, et avait promis de garantir la justice pour les victimes de l’incident de Paniai.


Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page