Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Procès de Ryan Giggs en direct: l’ex-star de Manchester United de retour à la barre des témoins après avoir fondu en larmes | Nouvelles du Royaume-Uni

Ryan Giggs est interrogé sur un message qu’il a envoyé à Kate Greville qui disait: « Je suis tellement fou en ce moment que je me fais peur … Je pourrais faire n’importe quoi. »

Le procureur Peter Wright QC demande à Giggs ce qu’il « infère » dans le message.

« Je ne sais pas », répond Giggs.

« Est-ce que tu t’es fait peur ? demande M. Wright.

« Il semble que oui », dit Giggs.

« Qu’est-ce que tu envisageais de faire ? » demande le procureur.

« Je ne sais pas », répond l’ex-footballeur.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait envoyé ce message, Giggs a répondu : « Je ne sais pas. »

Les messages étaient « menaçants » et n’étaient « pas une blague », a déclaré M. Wright.

« Personne ne riait, encore moins vous », dit le procureur à Giggs.

L’ex-footballeuse est interrogée sur l’incident présumé à Dubaï où Mme Greville affirme qu’elle a été jetée nue d’une chambre d’hôtel.

« Tu as été violent envers elle, n’est-ce pas ? dit M. Wright.

« Non, » dit Giggs.

« Avez-vous des difficultés à garder votre calme, Mr Giggs ? demande le procureur.

« Non », répond Giggs.

Giggs est interrogé sur un message dans lequel il a dit qu’il « attendait que les bars ouvrent » pour qu’il puisse « avoir du c**ge »

Il dit au tribunal qu’il parlait des femmes.

Lorsqu’on lui demande s’il « traite les femmes comme des marchandises », Giggs répond : « Non ».

Sky Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page