Skip to content
Preissac réclame une réduction de la limite de vitesse près du complexe minier LaRonde


La limite de vitesse dans ce secteur est fixée à 90 km/h, ce qui rend la sortie du stationnement des employés dangereuse tant pour les travailleurs que pour les citoyens circulant dans le secteur. Des camions lourds traversent également la route ici.

Cette problématique de sécurité routière a émergé lors d’un atelier citoyen organisé par Mines Agnico Eagle le 30 novembre dernier. Le sujet a ensuite été abordé avec les dirigeants de la société minière lors d’une table d’harmonisation avec la municipalité.

Des camions lourds traversent souvent la route 395 à cet endroit.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Le maire Donald Rheault a donc saisi l’occasion et fait pression sur le ministère des Transports du Québec pour qu’il corrige la situation.

Nous allons écrire une lettre et demander que nous puissions réduire la vitesse vis-à-vis de la zone minière à au moins 70 km/h pour permettre aux travailleurs de mieux sortir du complexe minier, et pour les citoyens et citoyens qui doivent passer devant le secteur, qu’ils peuvent réduire cette vitessesoutient Donald Rheault.

La société minière soutient

Agnico Eagle Mines précise par courriel qu’elle appuie entièrement la démarche de la Municipalité de Preissac.

La compagnie minière rappelle qu’elle déploie déjà plusieurs mesures pour améliorer la sécurité à cette intersection avec la route 395. Par exemple, les intersections sont filmées pour valider le comportement routier, l’éclairage a été amélioré et la compagnie dit effectuer un entretien régulier de la intersection en fonction de ses opérations.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.