Nouvelles locales

Predator Oil & Gas reconfirme le potentiel gazier de Guercif

Après Larache, Predator Oil & Gas annonce, dans un communiqué, le 13 janvier 2022, les résultats d’une évaluation indépendante du potentiel gazier du permis Guercif, détenu à 75% par la société britannique.

Composé de 4 permis d’exploration, ce site aurait des ressources gazières estimées à 595 milliards de pieds cubes (BCF). Sur la base d’un taux de récupération de gaz prudent d’environ 66 %, sur une période de 13 ans, l’estimation brute du projet d’évaluation de puits MOU-1 est de 393 milliards de pieds cubes (BCF), dont 295 milliards de pieds cubes reviendraient à Predator, disait le communiqué.

La société prévoit également de reprendre les opérations de forage dans le puits MOU-4, y compris la levée des restrictions de voyage. Les estimations sur ce site sont également très importantes. « Sur la base de la taille potentielle de la structure du puits MOU-4, le projet est susceptible d’être commercialement viable », note le rapport produit par le cabinet de conseil CPR.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page