Nouvelles

pourquoi le prix à la pompe pourrait tomber à 1,50 € par emplacement à la rentrée


Guillaume Dominguez, édité par Ophélie Artaud

Les débats se poursuivent à l’Assemblée nationale et ce vendredi, le gouvernement a annoncé un nouveau geste sur le prix à la pompe. A partir de septembre, la remise carburant pourrait passer à 30 centimes d’euro avant de retomber à 10 centimes en novembre. Si la mesure est bien accueillie, elle reste insuffisante pour certains.

Le gouvernement prêt à faire un nouveau geste sur le prix à la pompe. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, s’est dit favorable à l’augmentation de la décote au litre sur le prix des carburants de 18 à 30 centimes d’euro. Debout face à l’hémicycle, Bruno Le Maire s’est dit favorable à une augmentation de la remise sur le carburant. « Pour que dans certaines stations-service, vous ayez une remise de 0,50 euro sur le carburant », a-t-il précisé.

Une « remise dressing » pour les Nupes

Concrètement, la remise actuelle de 0,18 € le litre passera dans un premier temps à 0,30 € en septembre et octobre, puis ne sera plus que de 0,10 € en novembre et décembre. Ajouté à la remise annoncée ce vendredi par le géant Total de 0,20 € dans ses stations-service, le prix à la pompe à la rentrée pourrait descendre à 1,50 € par emplacement. Du côté des associations d’automobilistes, la mesure est saluée mais reste insuffisante.

« Cela fait des décennies que nous réclamons une baisse des taxes car il ne faut pas oublier que si nous en sommes là, c’est parce que les taxes ont considérablement augmenté : 60% de taxe sur le litre de carburant. Baisser les taxes, c’est une façon durable et durable de permettent vraiment de rouler à un prix acceptable. Ces 0,30 € sont bien, mais il ne faut pas s’en contenter, il faut aller plus loin », insiste Yves Cara, porte-parole de l’Automobile Club.

Et du côté de l’opposition, les députés de l’Alliance de gauche Nupes dénoncent une mesure de pansement qui ne fera que retarder une nouvelle hausse des prix en janvier prochain.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page