Skip to content
Pourquoi la Grande-Bretagne déteste toujours ses dirigeants à la fin – POLITICO


À la suite des résultats des élections partielles de jeudi, Jack Blanchard se demande pourquoi la Grande-Bretagne semble toujours se retourner contre même ses premiers ministres les plus populaires à la fin.

Tom McTague de l’Atlantique et le sondeur James Johnson discutent de l’effondrement de la popularité de Boris Johnson et s’il est encore possible pour lui de renverser la vapeur.

Et d’anciens responsables de Downing Street, Caroline Slocock, Jon Ashworth, Paul Harrison et John McTernan, expliquent comment tout s’est mal passé pour d’anciens dirigeants tels que Margaret Thatcher, Tony Blair, Gordon Brown et Theresa May.




Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.