Skip to content
Plus de 100 cas actifs de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue |  Coronavirus

Un cas a également été détecté à Rouyn-Noranda. Ce secteur n’avait aucun cas actif confirmé depuis plusieurs jours.

Face à l’augmentation des cas, le Dr Omobola Sobanjo nous a indiqué en début de semaine que ce n’est pas une raison pour baisser la garde.

Tout le monde doit agir, être prudent et tout le monde doit être vigilant, dit-elle. Une fois qu’une personne apporte le virus, elle le propage autour d’elle. C’est comme ça que ça a commencé dans la MRC de Témiscamingue. Bien sûr, comme ils ont été beaucoup épargnés dès le départ, ils ne s’attendaient pas à ce que ce soit COVID.

107 cas actifs

  • MRC de Témiscamingue : 79
  • MRC de la Vallée-de-l’Or : 24
  • MRC Abitibi : moins de 6
  • MRC Abitibi-Ouest : moins de 6
  • MRC Rouyn-Noranda : moins de 6

Le conseiller en santé publique encourage les personnes présentant des symptômes comme la toux à se faire tester pour COVID-19.

Ce sont les personnes qui réussissent les premiers tests qui nous aident à lever le drapeau pour d’autres qui tardent à le faire., se souvient-elle.

Selon le plus récent bilan, l’une des quatre personnes hospitalisées avec le virus se trouve à l’unité de soins intensifs de l’Hôpital de Rouyn-Noranda.

La santé publique régionale indique que les groupes sportifs ont reçu des instructions d’isolement mardi.

Port du masque à l’école primaire

Ces derniers jours, le virus a été détecté chez des élèves du primaire du Témiscamingue et de la Vallée-de-l’Or.

Mardi, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a recommandé le port du masque pour les élèves de la 1re à la 6e année du primaire en tout temps dans toutes les écoles de la région.

La mesure sera finalement appliquée jusqu’au congé de Noël en décembre dans les cinq centres de services scolaires de l’Abitibi-Témiscamingue et dans les écoles de la Commission scolaire Western Québec.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.