Skip to content
Philippines : la tempête Megi fait 115 morts


Les glissements de terrain et les inondations causés par la tempête tropicale Megi ont fait au moins 115 morts aux Philippines, selon les derniers rapports officiels publiés jeudi.

Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues alors que la tempête, la plus violente à avoir frappé l’archipel cette année, a contraint des dizaines de milliers de personnes à se réfugier dans des centres d’évacuation.

Dans la province centrale de Leyte, les glissements de terrain dévastateurs les plus touchés ont détruit les communautés d’agriculteurs et de pêcheurs, balayant les maisons et transformant le paysage.

La région sujette aux catastrophes est régulièrement ravagée par des tempêtes – dont le super typhon Haiyan qui l’a frappée en 2013 – et les scientifiques préviennent qu’elles deviennent plus puissantes à mesure que la planète se réchauffe en raison du changement climatique. par l’homme.

Des secouristes de la commune d’Abuyog ont récupéré des dizaines de corps dans un village côtier détruit par un glissement de terrain mardi.

Au moins 26 personnes ont été tuées et environ 150 sont portées disparues, selon les autorités, avertissant qu’il y a peu d’espoir d’en retrouver d’autres en vie.

Le week-end dernier, 86 autres personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans des villages de producteurs de légumes, de riz et de noix de coco autour de la ville de Baybay, selon les autorités locales.

Plus de 100 personnes sont toujours portées disparues. Trois personnes se sont également noyées sur la principale île méridionale de Mindanao, a indiqué l’agence nationale des catastrophes dans sa dernière mise à jour.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.