Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Philippe Torreton rend hommage à sa « Mémé », « cette femme qui a toujours été là »

Chaque jour, une personnalité s’invite dans l’univers d’Élodie Suigo. Lundi 23 octobre 2023 : l’acteur et écrivain Philippe Torreton, à l’occasion de la diffusion sur France 3 de l’adaptation documentaire de son livre « Mémé » paru aux éditions L’Iconoclaste en 2014.

Philippe Torreton est un acteur de théâtre, de télévision et de cinéma qui voue toujours un amour immodéré pour la scène. Il reçoit de nombreuses récompenses, dont un Molière pour le rôle de Cyrano dans Cyrano de Bergerac (2014) et le César du meilleur acteur pour son rôle dans le film Capitaine Conan (1996) de Bertrand Tavernier. Il est également écrivain avec des œuvres qui nous offrent son regard sur la vie, la politique et le théâtre. Bref, il nous parle de ce qui compte pour lui, et plus précisément de ceux qui l’équilibrent et qui lui ont permis de se construire en tant qu’homme.

C’est aussi ainsi qu’est né son livre, simplement intitulé Même publié aux éditions L’Iconoclaste en 2014. Un vibrant hommage à sa défunte grand-mère. Lundi 23 octobre 2023, une adaptation documentaire de son livre de Camille Juza, sera diffusée sur France 3 à 22h50

franceinfo : Vous commencez ce film devant la caméra, vous lui parlez directement et vous partagez avec elle tous les témoignages que vous avez reçus et qui montrent à quel point les gens se reconnaissent au sein de cette œuvre. Et vous parlez du caractère international des larmes et de l’importance de pleurer quand on sait pourquoi. Elle a épluché des oignons sans pleurer, mais vous n’arrêterez jamais d’essayer de contenir les vôtres.

Philippe Torreton : C’est absolument vrai. D’ailleurs, le commentaire du film qui n’est autre que mon récit sur Même pour laquelle j’ai fait la voix off, j’ai eu beaucoup de mal à finir cette voix, et ça reste toujours une émotion, pas teintée de tristesse, mais c’est un gros manque et c’est une émotion pleine de gratitude envers cette femme qui a toujours été là. Et ces gens qui sont des repères fixés comme ça manquent. Mon grand point fixe, c’est ma grand-mère.

Ce film met l’accent sur l’importance de la transmission, de la connaissance de notre histoire et donc il passe évidemment par l’histoire de nos ancêtres. Qu’est-ce que cette grand-mère vous a le plus transmis ?

Ma grand-mère faisait toujours quelque chose. Du lever au coucher, elle a travaillé. Et je suis bon dans cette multi-activité, par exemple en ce moment, je suis en tournée avec Nous voilàdans le train, je travaille le texte et à l’hôtel, j’affine les dernières lignes de mon roman.

« Changer d’activité me détend. Je suis rarement sans rien faire.

Philippe Torreton

sur franceinfo

N’est-ce pas avoir cet exemple qui vous rend fort ?

Oui, c’est une force car ce métier d’acteur est parfois assez cruel. Et je me dis que j’ai eu beaucoup de chance, j’ai été reconnu. Il y a un côté où il ne faut pas se plaindre et continuer. Je pense qu’il y a quelque chose de cet ordre. Dans tous les cas, il est important de savoir d’où nous venons et quel était le mode de vie de ceux qui étaient nos grands-pères, grands-mères, arrière-grands-pères et arrière-grands-mères. Il ne s’agit pas du tout de relativiser nos malheurs actuels qui sont significatifs, mais c’est de relativiser certaines choses que l’on peut ressentir dans nos activités, dans nos parcours de vie.

Ma grand-mère n’a pas choisi l’homme avec qui elle a eu des enfants. Elle en aimait un autre. Eh bien, c’était la France dans l’entre-deux-guerres. Une fille ne pouvait pas choisir. Alors demandons-nous ce que nous sommes devenus et ce qui arrive encore malheureusement à beaucoup de femmes dans certains pays. Ce non-choix, cette non-possibilité de choisir sa vie, un métier. Ma grand-mère aimait jouer de l’harmonica, mais elle n’est pas devenue musicienne.

Elle rêvait d’être musicienne.

Dans quelle mesure, je ne sais pas, mais elle a aimé ça. Et elle m’a aussi avoué qu’elle aurait aimé monter sur scène. Et ça me fait encore pleurer intérieurement. C’est me dire que ce sont des destins contrariés et puis on met un mouchoir sur nos rêves et on travaille pour que nos enfants aient une vie meilleure que la nôtre et pour vivre aussi à travers nos enfants et de ses petits-enfants. Ma grand-mère a été une des premières à venir à la Comédie-Française lorsque j’y étais.

Elle a pris le train pour la première fois pour venir vous voir. Toute la Comédie-Française savait qu’elle était dans la salle. Etait-ce très important pour vous ?

Oui. Je l’ai dit à tout le monde. Pour moi, cela a validé mon choix. Elle ne m’aurait jamais dit ça. Je l’ai pris ainsi parce qu’on n’en a jamais fini avec la légitimité. Quand il n’y a pas d’acteur dans ta famille, tu te dis : « Pourquoi suis-je ici, en fait ? Ai-je le droit ? Ai-je le droit? « Et ma grand-mère m’a dit : »Fais-le« . C’était important pour moi.

« Pour moi, ma grand-mère à la Comédie-Française, c’était comme si on accueillait un chef d’État ! Et le fait qu’elle soit là, c’était comme si elle me disait : ‘Tu as raison d’être là, je valide’. »

Philippe Torreton

sur franceinfo

On comprend que le Molière et le César ne représentent pas les plus grandes récompenses. Le plus grand étant que cette grand-mère vienne vous voir à la Comédie-Française. Surtout, elle vous a donné du courage et de l’espoir. Ce film n’est-il pas redonner la parole à votre grand-mère et donc à toutes les grand-mères qui nous ont quittés ?

Clairement, c’est ça. Nous utilisons un cas particulier pour parler à tout le monde et rendre hommage à tous ces gens silencieux, ces gens qui ont toujours été là. Comme je le dis à la fin du film : « Pour faire une grand-mère, il faut du bon vieux temps et de la cohérence« . J’y crois beaucoup.

Grb2

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page