Bourse Entreprise

Peu d’entreprises essaient de retenir les travailleurs expérimentés


Malgré la pénurie de main-d’œuvre, peu d’organisations tentent de retenir et d’attirer des travailleurs expérimentés, selon un sondage publié lundi.

• Lisez aussi : Où sont passés les ouvriers ?

• Lisez aussi : Négocier son salaire : 31 % des Canadiens n’ont jamais osé

Selon l’étude menée par Diane-Gabrielle Tremblay, CRHA, professeure à la TÉLUQ, en collaboration avec l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, seulement 37 % des organisations mettent en place des pratiques pour garder les travailleurs âgés de plus de 50 ans.

Le secteur public arrive bon dernier, puisqu’à peine 24% des entreprises publiques mettent en œuvre des actions visant à maintenir cette catégorie de travailleurs dans l’emploi, alors que le secteur privé affiche un score de 46%, suivi des OBNL avec 37%. .

Parmi les organisations qui souhaitent promouvoir ces pratiques d’attractivité, à peine 14 % d’entre elles annoncent des postes ciblant spécifiquement les 50 ans et plus.

Selon l’enquête, de manière générale, pour maintenir dans l’emploi les travailleurs expérimentés, les organisations privilégient l’aménagement du temps de travail (67%), la reconnaissance (44%), la réduction de la charge mentale de travail (34%) et une rémunération adaptée (33%).

« Afin d’attirer et de retenir des travailleurs d’expérience, les organisations ont intérêt à revoir l’organisation du travail, la nature des mandats à combler et leur processus de recrutement en faisant preuve de créativité et d’agilité », a indiqué Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre des conseillers agréés en ressources humaines.

« Les solutions possibles sont dans l’organisation du temps de travail, la réorganisation du travail, le tutorat. Aussi, les mesures offertes varient selon les secteurs : le télétravail est plus offert dans le public, moins dans le privé, et c’est une mesure qui contribue au maintien dans l’emploi », a ajouté Mme.moi Tremblay.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page