Skip to content
Pep Guardiola admet que Manchester City a dû « souffrir » contre l’agressif Atletico Madrid

Un match nul et vierge au Wanda Metropolitano était assez bon pour envoyer City dans les quatre derniers, bien qu’ils aient dû traverser des moments nerveux.

Felipe a été expulsé pour l’Atletico tard alors qu’une bagarre a éclaté impliquant les deux bancs, tandis que quatre joueurs de City ont été réservés dans les arrêts de jeu alors qu’ils tenaient désespérément le coup.

Rio Ferdinand faisait partie de ceux qui ont critiqué le comportement des joueurs de l’Atletico, qui se sont poursuivis dans le tunnel après le match, mais Guardiola a insisté sur le fait que son équipe était pleinement consciente de ce qui les attendait.

« En seconde période, ils ont été meilleurs que nous, nous avons eu de la chance de ne pas encaisser », a admis Guardiola.

« En première mi-temps, nous avons eu l’occasion de le faire, mais dans l’ensemble, nous sommes en demi-finale. C’est bien mérité.

« L’adversaire est si coriace, toutes les équipes de la Ligue des champions viennent ici souffrir. Nous le savions et nous allons jusqu’au bout.

Lorsqu’on lui a demandé si l’Atletico avait franchi la ligne avec ses bouffonneries dans les 15 dernières minutes, Guardiola a refusé de répondre à la question.

« Rien à dire », a répondu le patron de City.

City reviendra à Madrid en demi-finale, lorsqu’il affrontera le Real Madrid de Carlo Ancelotti après avoir battu Chelsea dans une égalité palpitante.

Une défaite lors de la finale de la saison dernière est aussi proche que jamais de gagner la compétition et ils espèrent faire mieux en mai, ce qui pourrait faire partie d’un triplé historique.

« Aujourd’hui, nous allons faire la fête à domicile, car c’est la troisième fois dans l’histoire de Manchester City que nous sommes en demi-finale de la Ligue des champions », a déclaré Guardiola.

« Ce n’est pas grand-chose, donc pour nous, c’est un grand succès et nous sommes heureux d’être là. »


Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.