Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Pas d’ambulance aérienne dans trois municipalités rurales cet hiver

Selon Alberta Health Services (AHS), les pistes d’atterrissage de Spirit River, Ponoka et Two Hills ne sont que suffisamment longues pour permettre des atterrissages dans des conditions météorologiques idéales.

La sécurité des patients, du personnel, des pilotes, des partenaires sous contrat et de notre flotte d’avions est la priorité absolue deAHS et les services médicaux d’urgence provinciauxrapporte leAHSpar communiqué de presse.

La mairesse de Spirit River, Tammy Yaremko, a rencontré les autorités sanitaires pour comprendre pourquoi les services de santé de l’Alberta ont modifié les lignes directrices sur la longueur des pistes. Le manque d’expérience des pilotes serait notamment en cause.

Le manque de concertation dénoncé

Selon le préfet du district municipal de Spirit River, Tony Van Rootselaar, les gouvernements locaux n’ont pas été consultés dans le processus de prise de décision.

» Le fait que notre hôpital local, nos professionnels de la santé locaux n’aient pas du tout été consultés à ce sujet n’a aucun sens, c’est ridicule. »

Une citation de Directeur du district municipal de Spirit River, Tony Van Rootselaar

Nous n’avons même pas eu le temps d’essayer d’améliorer la situation avec l’équipe de maintenance ou même d’avoir une conversationajoute Tammy Yaremko.

La mairesse précise que la municipalité avait pris des mesures telles que la mise à jour de l’éclairage des pistes ainsi que l’ajout d’un système d’exploitation en tout temps pour améliorer les conditions de la piste.

Tony Van Rootselaar estime que les personnes qui ont fait une évaluation des risques des avions atterrissant à l’aéroport n’ont pas considéré les conséquences de l’arrêt des vols pour les voyageurs en provenance de Spirit River, d’autant plus que les services sont déjà limités dans la localité, située à 500 kilomètres d’Edmonton.

Il y a des gens deAHS qui viennent des villes et prennent des décisions sur nos communautés rurales sans vraiment les connaître ni les comprendredéplore le maire de Ponoka, Kevin Ferguson.

Dale Magill, un résident de Rycroft, une communauté à 10 minutes de Spirit River, a appelé l’ambulance aérienne suite à une crise cardiaque. Selon lui, la perte de ce service est frustrant pour les résidents nécessitant des soins hospitaliers.

Il existe des installations incroyables dans cette province et c’est le moyen le plus rapide et probablement le plus efficace d’y amener les gens., déplore-t-il. Dale Magill craint que certaines personnes ne puissent pas recevoir les soins nécessaires dans un délai raisonnable.

AHS dit que les besoins des patients sont toujours satisfaits grâce aux ambulances terrestres et aux hélicoptères STARS.

Tammy Yaremko souligne toutefois que les hélicoptères ne sont pas assez rapides dans certaines situations.

Selon AHS15 patients ont été transportés par avion depuis l’aéroport régional de Spirit River l’hiver dernier.

Avec des informations de Luke Ettinger

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page