Skip to content
Parti Vert du Canada |  Amita Kuttner prend la direction de l’intérim


(Ottawa) Les Verts ont choisi Amita Kuttner pour diriger le parti par intérim en attendant l’élection d’un nouveau chef l’an prochain.



Amita Kuttner, 30 ans, titulaire d’un doctorat en astrophysique, sera la plus jeune personne à diriger le Parti vert du Canada depuis sa création, ainsi que la première personne d’origine asiatique à occuper ce poste. Originaire de la Colombie-Britannique, Amita Kuttner s’identifie comme une personne non binaire et a activement fait campagne contre les inondations et le changement climatique.

L’ancien député Paul Manly, qui a perdu son siège en Colombie-Britannique lors des dernières élections, était le favori à être choisi par le conseil fédéral du parti, qui compte une quinzaine de membres. Cette instance s’est donc réunie mercredi soir pour examiner une série de candidatures reçues.

Mais maintenant, M. Manly s’est retiré dans la soirée, à la grande surprise des vétérans du parti. Sa décision a suscité des spéculations selon lesquelles il se concentrerait plutôt sur les prochaines élections parmi les membres du parti.

M. Manly a notamment été soutenu par l’ancienne chef Elizabeth May.

Amita Kuttner avait rivalisé avec Annamie Paul lors de la dernière course à la direction du parti, préconisant des mesures pour lutter contre les inondations et le changement climatique.

Sa mère et son père ont été grièvement blessés lorsqu’une coulée de boue a détruit leur maison à North Vancouver en 2005.

Amita Kuttner a cofondé le Moonlight Institute, une organisation à but non lucratif qui explore les moyens de s’adapter à la crise climatique.

Amita Kuttner exercera ses fonctions pour un maximum de six mois, jusqu’à ce que la prochaine course à la direction trouve la personne qui succédera à M.moi Paul, qui a officiellement démissionné début octobre.

Annamie Paul a déclaré que son passage en tant que leader vert était le pire moment de sa vie; elle a également remis sa carte de membre avant de partir.

Amita Kuttner hérite donc d’un parti déchiré par des querelles internes et qui a vu son soutien populaire chuter lors des élections de septembre. Il fit élire deux députés, mais il perdit une part importante du vote populaire.

Dans une déclaration écrite, Amita Kuttner décrit son élection pendant cette période de transition et de renouveau comme un honneur.

Amita Kuttner dit qu’elle accepte ses responsabilités en pleine conscience de l’ampleur des défis auxquels le parti est confronté et pense que les Verts en sortiront plus unis, plus forts et plus confiants dans leur rôle dans la politique fédérale.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.