Paris a renversé la situation… Revivez le quart de finale retour de Ligue des Champions

Au mur. Le Paris Saint-Germain doit battre le FC Barcelone sur son terrain, Stade olympique de Montjuïc (Camp Nou en construction), mardi 16 avril à 21 heures. Battus au Parc des Princes six jours plus tôt (2-3) par un Barça réaliste et soutenus par des remplaçants décisifs, les Parisiens devront se montrer plus solides pour espèrent atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions, qu’ils ont manquées lors des deux dernières saisons.

  • Victoire obligatoire pour le PSG

« Nous devons penser que le déplacement à Barcelone est une finale et que nous devons la gagner. Je n’ai aucun doute que nous pouvons atteindre cet objectif. », a assuré l’entraîneur parisien, Luis Enrique, en conférence de presse après la défaite de son équipe à l’aller. Le PSG a des raisons d’y croire, mais pour gagner ça « final », la clé sera peut-être de trouver une base défensive qui manquait cruellement aux joueurs de la capitale au Parc des Princes. A ce titre, le retour d’Achraf Hakimi devrait soulager l’arrière-garde, en permettant le remplacement du capitaine Marquinhos dans la charnière centrale.

  • Kylian Mbappé attendu au coin de la rue

Si les Parisiens échouent mardi, cette rencontre pourrait être la dernière de Kylian Mbappé sous le maillot parisien en Ligue des champions. Le champion du monde 2018 devrait quitter le PSG à la fin de la saison, et rêve toujours d’emmener le club de la capitale vers son premier triomphe en C1. Décevant à l’aller, il devra répondre aux attentes en Catalogne pour accéder au dernier carré et continuer d’espérer un titre européen, qui pourrait aussi le rapprocher du Ballon d’Or.

  • Le Barça peut redevenir un grand joueur européen

Cinq ans sans demi-finale de Ligue des Champions, c’est une première pour le FC Barcelone au XXIe siècle. Mardi, le Barça de Xavi a l’occasion de mettre fin à ces années de disette, marquées par les crises économiques et sportives. Tout n’est pas rose en Catalogne, mais la jeunesse de La Masia, interprétée par Lamine Yamal et Pau Cubarsi, porte les espoirs des Blaugranas. A domicile, le FC Barcelone devrait s’appuyer sur les mêmes atouts qu’au Parc des Princes pour tenir au moins un match nul : une bonne organisation défensive, la vitesse de Raphinha, le jeu en pivot de Lewandowski et des remplaçants décisifs.

Quitter la version mobile