Skip to content
otaries, albatros… La faune préservée de l’île d’Amsterdam


Publié

France 3

Article écrit par

otaries, albatros… La faune préservée de l’île d’Amsterdam

Rencontre Le 1er L. Pirote, M. Canaple -France 3

France Télévisions

Le lundi 6 juin 12/13 présente l’île d’Amsterdam. Située dans l’océan Indien, c’est l’une des îles les plus isolées au monde et abrite de nombreux lions de mer.

Sur l’île d’Amsterdam, située dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), résident 60 000 otaries. Début juin, ils sont en pleine période d’accouplement et de mise bas. Chaque année, 20 000 bébés otaries naissent sur l’île. Au 18ème siècle, ils étaient exploités pour leur fourrure et l’otarie d’Amsterdam a failli disparaître. « La surexploitation avait fait chuter extrêmement fortement la population d’otaries et l’espèce était même considérée comme éteinte au début des années 1900 »précise Quentin d’Orchimont, agent des TAAF (Terres australes et antarctiques françaises).

Sur les hauteurs de l’île, on compte 22 000 albatros à bec jaune et 200 albatros d’Amsterdam, ainsi que des albatros fuligineux. Cet albatros vit une soixantaine d’années. « Les jeunes ne peuvent se reproduire qu’à l’âge de 11 ou 12 ans »explique Clément Logeay, volontaire du service civique des TAAF (Terres australes et antarctiques françaises).



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.