Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Nouveau nom, nouveau président… La République en marche fait peau neuve ce samedi


Europe 1 avec l’AFP

La République en marche lance ce samedi une grande restructuration. Ses militants sont appelés à se prononcer sur les statuts d’un nouveau parti et les marcheurs se retrouveront à 20 heures au Carrousel du Louvre pour un congrès. 2 000 personnes sont attendues à cet événement annoncé comme fondateur.

Le changement est désormais pour La République en marche. Ce samedi, à partir de 20 heures, un grand congrès aura lieu au Carrousel du Louvre où 2 000 personnes sont attendues. Le parti présidentiel changera ainsi de nom, deviendra officiellement Renaissance et sera dirigé par un nouveau chef : Stéphane Séjourné. Il remplacera Stanislas Guerini, délégué général pendant près de quatre ans et désormais ministre de la Transformation et de la Fonction publique.

Député européen, réputé très proche d’Emmanuel Macron, Stéphane Séjourné deviendra le nouvel homme fort de la Macronie. Son mandat courra jusqu’en novembre 2024, soit un minimum de deux ans à la tête de Renaissance. Il va devoir mener à bien une mission délicate, à savoir préparer la suite d’Emmanuel Macron, qui sera aussi le président d’honneur de cette nouvelle formation.

2027 déjà dans toutes les têtes

Pour mener à bien sa refondation, Renaissance envisage d’absorber deux partis : Territoires de Progrès, à sa gauche, emmené par Olivier Dussopt, et Agir, à sa droite, défendu par Franck Riester. En revanche, ni le Modem de François Bayrou ni Horizons d’Edouard Philippe n’ont accepté le deal d’un « grand mouvement politique d’unité et d’action » envisagé par Emmanuel Macron au soir du second tour de l’élection présidentielle.

Les maires de Pau et du Havre seront cependant présents au Carrousel du Louvre ce samedi mais ne prononceront pas de discours. A la tribune, Elisabeth Borne sera la première à s’exprimer à 20 heures. Ce congrès entend déjà ouvrir la voie à l’élection présidentielle de 2027, déjà dans toutes les têtes. Les statuts de Renaissance prévoient en effet que le parti présentera un candidat lors de la prochaine course à l’Élysée.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page