Nouvelles

Nord : à Louvroil, un château pourrait être rasé pour construire un supermarché


Posté

Article écrit par

Nord : à Louvroil, un château pourrait être rasé pour construire un supermarché

C.Colnet, A.Lépinay, J.Vlasseman -France 2

France Télévisions

Va-t-on devoir raser un château pour construire un supermarché ? C’est ce qui doit arriver Louvroildans le nord. L’édifice, qui est en réalité un hôtel particulier du XIXe siècle, fait la fierté des habitants de la commune. Ils sont donc vent de face contre le projet, qui est pourtant pleinement assumé par la mairie.

C’est un édifice cossu avec sa tourelle et ses ailes de vieilles pierres. Un petit château, qui est en fait un hôtel particulier du 19ème siècle, est situé au coeur de Louvroil (Nord)une ville de 6 600 habitants. Il pourrait bientôt être rasé au profit d’un supermarché Aldi. La plupart des habitants rencontrés dans la matinée du mardi 16 août se disent scandalisés par ce projet. « Je pense que c’est complètement inutile. En plus, ça enlève quand même quelque chose qui est de la commune »dit l’un d’eux.

La ville a déjà un supermarché Aldimais le panneau évoque des difficultés de stationnement et un manque de place. S’il ne peut s’installer à la place du château, l’entreprise menace de partir. Pour la mairie, il n’en est pas question, car les commerces se font déjà rares. Une position que ne partage pas un élu de l’opposition de la ville, qui a lancé une pétition pour sauver le château. Le bâtiment pourrait être démoli d’ici la fin de l’année si aucun recours n’est déposé avant la fin du mois d’août.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page