Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles localesPolitique

Moselle : une ancienne gare allemande mise en vente au prix fort sur Leboncoin


C’est un monument qui est en vente… sur un site de petites annonces. Ce monument est l’ancienne gare d’Avricourt en Moselle, autrefois appelée « gare Deutsch-Avricourt », et qui avait été mise en service en 1875, explique Le Parisien. Un bâtiment de 50 mètres de long, classé Monument Historique, qui compte 800 m², détails sur son côté France Bleu. A l’époque, elle était un symbole de l’Empire allemand puisqu’elle se trouvait sur son territoire, et elle voyait passer d’autres « monuments » comme l’Orient-Express.

Projets ratés

Mais en 1969 la gare d’Avricourt ferme ses portes. La SNCF reste propriétaire et entend la détruire, mais un collectif se dresse contre cette décision et la rachète. Elle sera ensuite reprise pour en faire une usine avant de tomber entre les mains d’un nouveau propriétaire en 2018. A l’époque, explique le maire de la commune de Moselle, l’homme, chef d’entreprise, avait « promis d’en faire un lieu dédiée à l’événementiel ». Un projet « séduisant », relate Eric Denny, qui ne verra jamais le jour.

Et le pire dans tout ça, c’est le prix auquel l’entrepreneur souhaite le revendre. Il a passé une annonce sur Leboncoin avec un prix affiché à 940 000 euros. L’édile de la commune tient à rappeler qu’il l’avait acheté pour seulement 75 000 euros. « Le prix est ahurissant et injustifié ! Pour lui, il bénéficie du classement aux Monuments Historiques qu’il avait demandé. « Depuis, il n’y a plus eu de travaux et la gare n’a cessé de se détériorer, elle est même dangereuse, ouverte à tous les vents, des planchers se sont effondrés, c’est particulièrement dangereux », explique Eric Denny sur France Bleu.

« Dépassé par les événements »

Le propriétaire n’a financé que des plans architecturaux et semble « dépassé par les événements », affirme l’élu. « Il m’a dit qu’il avait plus de 130.000 euros de frais d’étude architecturale, mais quand on achète un tel bâtiment que l’on a répertorié, il faut s’attendre à des sommes de travaux colossales », lâche-t-il. il dans Le Parisien. Dans un état de délabrement total, l’endroit est presque sans valeur et le prix demandé semble totalement hors de propos. C’est aussi ce que pense le président du comité de sauvegarde de la station, interrogé par France Bleu « Ça ne vaut pas ce prix-là. C’est à vendre, si le propriétaire ne peut rien en faire, c’est bien… Mais à ce prix-là, ça décourage tout le monde. » Une triste situation pour tous.

A lire aussi :

Quelles sont les pires gares en France en 2021 ?

Quelles sont les plus belles gares de France ?

Quelles sont les plus belles gares de France ?

Trois gares vont rouvrir en Ardèche, seul département français sans train de voyageurs

Trois gares vont rouvrir en Ardèche, seul département français sans train de voyageurs



GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page