Nouvelles du monde

Moment étonnant entre coéquipières maliennes lors d’une bagarre lors de la Coupe du monde de basket-ball féminin à Sydney


Moment étonnant où les coéquipières se lancent dans une bagarre sauvage lors d’une conférence de presse lors de la Coupe du monde de basket-ball féminin à Sydney – alors que la joueuse vedette attribue le chaos à un « malentendu familial »

  • Deux coéquipiers maliens ont été filmés en train de se battre lors de la Coupe du monde
  • Salimatou Kourouma et Kamite Elisabeth Dabou ont été impliquées dans la bagarre
  • Plusieurs coups de poing ont été lancés avant que la paire ne doive être séparée
  • La scène a été filmée par des caméras de presse serbes et est rapidement devenue virale

Deux coéquipières maliennes de basket-ball ont été filmées en train de se donner des coups de poing dans des scènes folles après leur défaite en Coupe du monde contre la Serbie à Sydney.

La violente bagarre entre Salimatou Kourouma et Kamite Elisabeth Dabou a éclaté lors d’une interview d’après-match avec la Serbe Sasa Cado en zone mixte et a été filmée par une caméra de presse serbe.

Kourouma est vue en train de lancer une rafale de coups de poing sur Dabou, qui essaie de lutter contre sa coéquipière et de la mettre dans une prise de tête, dans ce qui semblait être plus défensif que de représailles.

Les coéquipiers se précipitent pour briser la paire devant un Cado choqué.

Salimatou Kourouma, qui est en Australie pour représenter le Mali à la Coupe du monde féminine de basket-ball, a lancé une rafale de coups de poing sur une coéquipière après une défaite

On ne sait pas encore ce qui a causé la bagarre, mais le joueur vedette masculin Mahamadou Kante, qui a eu la bonté d’entrer dans le repêchage de la NBA, s’est rendu sur Instagram pour défendre la paire.

« Je vois des gens qui se permettent de dire n’importe quoi sur ce qui s’est passé après le match contre la Serbie. Je veux juste dire que c’est normal qu’il y ait des incompréhensions dans une famille parce que ce groupe pour moi, c’est une famille », a-t-il écrit sur sa story Instagram, en français.

Kante répète alors quatre fois « C’est une famille ».

On peut voir Salimatou Kourouma (à gauche) lancer au moins trois coups de poing à sa coéquipière Kamite Elisabeth Dabou

On peut voir Salimatou Kourouma (à gauche) lancer au moins trois coups de poing à sa coéquipière Kamite Elisabeth Dabou

L’éminente ancienne joueuse féminine Diana Gandega, qui a concouru pour le Mali aux Jeux olympiques de 2008, a également détourné les critiques du coup de poing.

Dans une série de longs articles sur sa page Instagram, Gandega critique bizarrement les médias pour avoir rendu compte du combat; mais pas sur le sort des athlètes auparavant, qui, selon elle, ont été forcés de dormir dans les aéroports.

« Nous attendons toujours que ces mêmes médias soutiennent nos joueurs (sénégalais et maliens par exemple) qui ont dû dormir par terre dans un aéroport faute d’organisation préalable », écrit-elle en français sur son Instagram.

Salimatou Kourouma a posté cette photo sur son Instagram d'elle assistant au mariage de sa sœur le mois dernier

Salimatou Kourouma a posté cette photo sur son Instagram d’elle assistant au mariage de sa sœur le mois dernier

La FIBA ​​a publié une déclaration confirmant qu’elle enquêterait sur la bagarre.

« Suite à l’incident, la FIBA ​​a ouvert une enquête. Une fois l’enquête terminée, la FIBA ​​décidera des mesures disciplinaires applicables », indique le communiqué.

Kourouma est sous contrat avec le Stade Malien, une équipe professionnelle basée à Bamako, la capitale du Mali.

Salimatou Kourouma, photographiée lors du match du Mali contre le Japon plus tôt dans le tournoi

Salimatou Kourouma, photographiée lors du match du Mali contre le Japon plus tôt dans le tournoi

L’attaquant, qui est l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, a également joué dans le célèbre basketball universitaire de la NCAA en Amérique pour Little Rock.

Elle a été nommée nouvelle venue de l’année de la ligue lorsqu’elle jouait pour le Grayson College au niveau de la NJCAA et a reçu les honneurs de tous les États en préparation.

Dabou joue au Mali pour le Centre Dorinthie Basket.

Kamite Elisabeth Dabou (au centre), photographiée jouant contre la Serbie juste avant la bagarre

Kamite Elisabeth Dabou (au centre), photographiée jouant contre la Serbie juste avant la bagarre

Le Mali s’est qualifié pour sa deuxième Coupe du monde en remplacement tardif du Nigéria, champion d’Afrique, qui a été retiré du tournoi par son gouvernement.

L’équipe la moins bien classée du tournoi au numéro 37 mondial, le Mali a perdu ses quatre premiers matchs du tournoi et n’est plus en lice pour la phase à élimination directe.

Les Maliens ont été quelque peu compétitifs dans les patchs, mais une défaite de 118-58 contre l’Australie était un point bas. Ils doivent encore affronter les co-leaders du groupe B, le Canada, qui était invaincu jusqu’à la palpitante défaite en trois points de lundi soir contre les Opals.

Publicité




dailymail Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page