Skip to content
Malade, l’animateur sèche The Voice


NIKOS ALIAGAS. Alors que la demi-finale de The Voice était très attendue ce samedi 14 mai 2022 sur TF1, son présentateur vedette Nikos Aliagas est absent des abonnés. Malade, il laisse sa place à Alessandra Sublet…

Une absence remarquée. Nikos Aliagas était très attendu ce samedi 14 mai 2022 sur TF1, tout comme Florent Pagny, d’ailleurs traité pour un cancer, et toute l’équipe de The Voice, pour la première demi-finale en direct de la compétition. Mais c’est finalement Alessandra Sublet que les téléspectateurs ont retrouvé derrière le micro à 21 heures, pour le début de l’émission. Nikos Aliagas, malade, a dû laisser sa place à son collègue et ami au dernier moment.

On ne sait pas exactement de quoi souffre Nikos Aliagas. Dans un communiqué, TF1 s’est contentée d’indiquer que son présentateur vedette souffrait, sans donner plus de détails. Nikos Aliagas a de son côté encouragé Alessandra Sublet sur Instagram quelques heures avant le live de The Voice, sans en dire beaucoup plus non plus.

Né le 13 mai 1969 à Paris, Nikos Aliagas est un journaliste franco-grec, animateur de radio et de télévision. Il a commencé sa carrière comme journaliste à Radio France Internationale. De 2001 à 2008, le présentateur a dirigé le programme Star Academy et est devenu l’un des animateurs de télévision français les plus populaires. Depuis 2012, Nikos Aliagas présente le nouveau talent show de TF1, La voix : la plus belle voix.

Nikos Aliagas, de son vrai nom Nikólaos Aliágas, est né le 13 mai 1969 à Paris. De parents grecs, son père, Andreas Aliagas, tailleur à Athènes, émigre en France en 1964. Bloquée à Paris par les grèves, Harula, infirmière à Londres, rencontre Andreas Aliagas lors des manifestations de mai 1968. Son père travaille pour Guy Laroche, célèbre couturier et a réalisé les costumes d’Alain Delon dans le film Borsalino. Il dessine des tenues pour Christian Dior et Nina Ricci.

De 11 à 18 ans, Nikos Aliagas apprend le grec ancien et le grec moderne. Titulaire d’une maîtrise de littérature obtenue sur les bancs de la Sorbonne à Paris, Nikos Aliagas parle 5 langues (français, grec, espagnol, anglais et italien). A 18 ans, il obtient la nationalité française et entre à Radio France Internationale où il trie les dépêches de la nuit. Nikos Aliagas est devenu animateur sur Radio Notre-Dame en 1992.

En 1993, Euronews, qui cherchait des présentateurs multilingues, l’engage. Nikos Aliagas anime l’émission prisme, où il couvre la guerre du Kosovo et réalise des entretiens avec diverses personnalités dont Madeleine Allbright et Yasser Arafat. Parallèlement, il présente également le journal sur TMC. En 1998, repéré par un collaborateur de Christine Bravo, Nikos Aliagas devient chroniqueur et rédacteur en chef de l’émission Syndicat libre. Parallèlement, il présente le journal télévisé de 20h30 sur la chaîne de télévision grecque Alter.

Malade, l’animateur sèche The Voice
Nikos Aliagas lors de la soirée d’inauguration du nouveau décor dédié à l’émission télévisée The Voice au Musée Grévin ©SIPA

C’est au tournant de 2001 que la carrière de Nikos s’accélère. Il a été sollicité par Etienne Mougeotte pour présenter l’émission phare de la rentrée, la nouvelle émission de télé-réalité de TF1, la Académie des étoiles, jusqu’en 2008. L’émission est un succès et la personnalité du présentateur, qui se veut proche du public et accessible, n’y est pas étrangère. Le présentateur grec devient l’un des animateurs de télévision les plus populaires en France et est régulièrement aux manettes d’émissions spéciales de divertissement telles que Celebrity Dancing, Dans la peau d’un chanteur. A partir du 25 février 2012, Nikos Aliagas présente le nouveau télé-crochet de TF1, La voix : la plus belle voix aux côtés de Karine Ferri.

Parallèlement à ces émissions à succès, depuis 2007, il co-anime avec Sandrine Quétier un nouveau magazine dédié à l’actualité des stars, 50 minutes à l’intérieur, où il a pu interviewer Lady Gaga, Brad Pitt ou encore Angelina Jolie. Nikos Aliagas présente également chaque année depuis janvier 2009 le NRJ Music Awards.

En août 2009, après la dernière édition du Académie des étoiles sur TF1, Nikos a rejoint la radio NRJ pour animer la matinale du 6/9. En septembre 2011, il décide de passer à Europe 1 au sein de l’équipe de Bruce Toussaint. Nikos Aliagas y anime une rubrique Culture du lundi au vendredi. De 2012 à 2014, il était à l’antenne le week-end avec Benjamin Petrover. De 2014 à 2016, il a présenté l’émission Sortez du cadre sur Europe 1 le samedi. Pour autant, Nikos Aliagas ne renonce pas à la télévision et à TF1, puisque de 2011 à 2018, il présente la nouvelle émission humoristique Après 20h c’est Canteloup qui parodie l’actualité avec Nicolas Canteloup en imitateur. Nikos Aliagas quitte la matinale d’Europe 1 en 2019, décidant de faire une pause radio pour s’occuper de ses enfants.

Côté vie privée, l’animateur phare de TF1 est en couple depuis plus de 10 ans avec Tina Grigoriou, une psychologue d’origine grecque. Le 29 novembre 2012, le couple donne naissance à une petite fille, Agathe, puis le 5 octobre 2016, à un petit garçon, Andréas.

Difficile de connaître les salaires exacts des animateurs de télévision, et Nikos Aliagas ne fait pas exception. Pourtant, il toucherait près de 27 500 euros lorsqu’il présente The Voice sur TF1, selon des informations révélées par Benjamin Castaldi en 2021. Selon un sondage VSD publié en mars 2015, l’animateur toucherait près de 35 000 euros par mois, hors bonus.

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.