Skip to content
Macron prétend « savoir » que le Premier ministre australien a menti (VIDEO) – RT en français

Lors d’un échange avec un journaliste australien en marge du G20 le 31 octobre, Emmanuel Macron a affirmé « savoir » que le Premier ministre australien avait menti sur les négociations secrètes sur l’accord de défense d’Aukus.

Interviewé le 31 octobre par un journaliste du quotidien australien Le Sydney Morning Herald en marge du sommet du G20 à Rome, Emmanuel Macron a affirmé que le Premier ministre Scott Morrison lui avait menti sur les négociations secrètes entre l’Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni sur l’accord de défense Aukus qui ont abouti à la rupture d’un Contrat australien de vente de sous-marins.

« Pensez-vous que Scott Morrison vous a menti ? » Un journaliste australien lui a demandé. « Je ne pense pas, je le sais », a répondu le président français dans une réponse filmée. « Nous discutons, nous verrons ce qu’il fait », a-t-il poursuivi.

« J’ai beaucoup de respect pour votre pays et beaucoup de respect et d’amitié pour votre peuple », a-t-il poursuivi, nuançant : « Quand on a du respect, il faut être deux et se comporter en accord avec ces valeurs. montre que les tensions n’ont pas disparu entre les deux pays.

Emmanuel Macron s’est entretenu le 31 octobre avec le Premier ministre australien pour la première fois depuis la crise provoquée par l’annonce, mi-septembre, d’une nouvelle alliance entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, baptisée Aukus et qui a torpillé le méga -contrat de sous-marins français.

Le président français lui a alors répété que cette rupture de contrat « avait rompu la relation de confiance entre [les] deux pays ».

Lors d’une rencontre le 29 octobre avec le président américain Joe Biden, ce dernier, visiblement désireux de surmonter cette querelle, ne s’est pas excusé mais a admis que ce qui avait été « fait était maladroit et fait avec peu d’élégance ». Il a néanmoins assuré penser que « la France avait été informée très à l’avance que le contrat ne serait pas fait ».

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.