Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Macron paie le prix fort de sa popularité sur la réforme des retraites, selon une enquête – POLITICO


Emmanuel Macron paie le prix fort pour sa poussée sur la réforme des retraites alors qu’un sondage dimanche a montré que le président français faisait face à un nouveau creux de popularité – aussi bas que lors des manifestations des soi-disant Yellow Jackets.

Alors que les Français descendent dans la rue pour protester contre la réforme des retraites de Macron, 70% des personnes interrogées se disent mécontentes du président, selon le baromètre Ifop publié par Le Journal du Dimanche. La cote de popularité de Macron a chuté de 4 points en un mois, a-t-il montré.

Depuis décembre, Macron a essuyé une baisse substantielle de 8 points, et il ne voit plus que 28% de satisfaits et 70% d’insatisfaits, selon le sondage réalisé, souligne Le Figaro, entre le 9 et le 16 mars.

C’est la même période que les négociations qui ont finalement conduit l’Elysée à bouder le Parlement et à imposer les réformes impopulaires des retraites via un pouvoir constitutionnel spécial, l’article 49.3, qui prévoit que le gouvernement peut adopter un projet de loi sans vote à l’Assemblée nationale. Assemblée, la chambre basse du parlement, après une délibération lors d’une réunion du Cabinet.

La procédure a été utilisée dans le passé par divers gouvernements. Mais cette fois, il suscite de nombreuses critiques en raison de l’opposition massive du public au projet de réforme, qui fait passer l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans. Certains médias soulignent que de récentes enquêtes d’opinion ont montré qu’une majorité de Français est opposée à ce type de procédure.

« Il faut remonter à la fin de la crise des Gilets jaunes début 2019 pour retrouver des niveaux d’impopularité comparables », écrit Le Journal du Dimanche en commentant l’enquête. Le journal souligne également que le mécontentement à l’égard de Macron traverse toutes les catégories, les jeunes générations ainsi que les cols bleus et les cols blancs.

Au total, 169 personnes, dont 122 à Paris, ont été placées en garde à vue pour interrogatoire samedi soir en France lors de manifestations entachées de tensions entre la police et les manifestants, selon des médias français citant des chiffres communiqués dimanche par le ministère de l’Intérieur.


Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page