Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

L’Ukraine s’efforce de rétablir le courant après une attaque russe meurtrière


KYIV, Ukraine (AP) – Environ 70% de la capitale ukrainienne s’est retrouvée sans électricité, a déclaré jeudi le maire de Kyiv, un jour après que Moscou a déclenché un nouveau barrage dévastateur de missiles et de drones sur l’infrastructure énergétique de l’Ukraine.

La nouvelle attaque russe de mercredi contre les infrastructures ukrainiennes a provoqué des pannes de courant dans de grandes parties du pays, bloquant davantage le réseau électrique ukrainien déjà mis à mal et ajoutant à la misère des civils alors que les températures chutent. Les grèves ont également provoqué des pannes de courant dans la Moldavie voisine.

La Russie a ciblé l’infrastructure électrique de l’Ukraine à la suite d’une série de revers subis par ses forces sur le champ de bataille lors de la guerre à grande échelle qu’elle a lancée le 24 février, il y a exactement neuf mois jeudi.

Le maire de Kyiv, Vitali Klitschko, a déclaré dans un communiqué de Telegram que « les ingénieurs électriciens font de leur mieux pour récupérer (l’électricité) dès que possible » et a ajouté que l’approvisionnement en eau a été rétabli dans environ la moitié de Kyiv sur la rive gauche du Dniepr. .

L’état-major ukrainien a rapporté jeudi matin que les forces russes avaient tiré 67 missiles de croisière et 10 drones lors de « l’attaque massive contre des bâtiments résidentiels et des infrastructures énergétiques » de mercredi à Kyiv et dans plusieurs autres régions d’Ukraine.

Des efforts pour rétablir l’électricité, le chauffage et l’approvisionnement en eau perturbés par les attentats de mercredi étaient également en cours ailleurs en Ukraine.

Les pompiers du Service d’urgence de l’État ukrainien travaillent pour éteindre un incendie sur les lieux d’un bombardement russe dans la ville de Vyshgorod à l’extérieur de la capitale Kyiv, en Ukraine, le 23 novembre 2022.

Le ministre ukrainien de l’Énergie, Herman Haluschenko, a déclaré que trois des quatre centrales nucléaires qui fonctionnaient pleinement et qui avaient été mises hors service par les grèves de mercredi avaient ensuite été reconnectées au réseau.

Le gouverneur de la région de Poltava, Dmytro Lunin, a déclaré qu' »un scénario optimiste » suggérait que l’électricité reviendrait jeudi aux habitants de sa région centrale de l’Ukraine.

« Dans les prochaines heures, nous commencerons à fournir de l’énergie aux infrastructures critiques, puis à la majorité des consommateurs domestiques », a déclaré Lunin sur Telegram, notant que le courant a déjà été rétabli pour 15 500 personnes et 1 500 personnes morales dans la région.

Lunin a ajouté que l’approvisionnement en eau a repris dans plusieurs parties de la ville de Poltava et que quatre chaufferies ont commencé à chauffer les hôpitaux régionaux.

Les régions de Kirovohrad et de Vinnytsia ont été reconnectées au réseau électrique tôt jeudi, s’ajoutant à plus d’une douzaine d’autres régions qui ont été reconnectées mercredi soir, selon le chef adjoint du bureau présidentiel ukrainien Kyrylo Timochenko.

Dans la région du sud-est de Dnipropetrovsk, le courant a été rétabli pour jusqu’à 50% des consommateurs, a déclaré le gouverneur Valentyn Reznichenko, mais a noté que « la situation énergétique est compliquée ».

Une vue du district de Podil lors d'une panne d'électricité après une attaque à la roquette russe à Kyiv, en Ukraine, le 23 novembre 2022. Mercredi, la Russie a lancé une nouvelle attaque de missiles sur le réseau énergétique ukrainien en difficulté, privant les villes d'électricité et une partie de l'eau et des transports publics, aussi, aggravant les difficultés de l'hiver pour des millions de personnes. La destruction aérienne des alimentations électriques a également mis les centrales nucléaires et les liens Internet hors ligne et a provoqué des coupures de courant dans la Moldavie voisine.
Une vue du district de Podil lors d’une panne d’électricité après une attaque à la roquette russe à Kyiv, en Ukraine, le 23 novembre 2022. Mercredi, la Russie a lancé une nouvelle attaque de missiles sur le réseau énergétique ukrainien en difficulté, privant les villes d’électricité et une partie de l’eau et des transports publics, aussi, aggravant les difficultés de l’hiver pour des millions de personnes. La destruction aérienne des alimentations électriques a également mis les centrales nucléaires et les liens Internet hors ligne et a provoqué des coupures de courant dans la Moldavie voisine.

Photo AP/Andrew Kravchenko

Alors que la Russie continue d’assaillir le réseau électrique ukrainien, les autorités ukrainiennes ont commencé à ouvrir ce qu’elles appellent des « points d’invincibilité » – des espaces chauffés et alimentés en électricité où les gens pouvaient aller prendre des repas chauds, de l’électricité pour recharger leurs appareils et se connecter à Internet.

Kyrylo Timochenko, chef adjoint du bureau présidentiel ukrainien, a déclaré jeudi matin qu’un total de 3 720 espaces de ce type avaient été ouverts à travers le pays.

Selon le site Web de l’initiative, divers lieux ont été convertis en de tels points, notamment des bâtiments gouvernementaux, des écoles et des jardins d’enfants et des bureaux de services d’urgence.

Suivez la couverture AP de la guerre en Ukraine sur : https://apnews.com/hub/russia-ukraine




huffpost

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page