Skip to content
L’Ukraine remporte la compétition avec le groupe Kalush Orchestra, la France se classe avant-dernière avec Alvan et Ahez

L’année prochaine, le concours Eurovision de la chanson n’aura probablement pas lieu à Kiev. Mais c’est le groupe Kalush Orchestra qui a remporté la 66e édition du concours, dimanche 15 mai à Turin en Italie, grâce à leur chanson Stéphaniequi a été acclamé par le public, qui lui a accordé la bagatelle de 439 points, un record de l’Eurovision, pour atteindre un total de 631 points.

>> L’Eurovision, l’autre champ de bataille entre l’Ukraine et la Russie

Kalush Orchestra, ses rythmes folk et sa partie rap, succède au groupe italien Maneskin. Le Royaume-Uni et l’Espagne complètent le podium d’une compétition marquée par le soutien de la communauté artistique à l’Ukraine. Le chanteur du groupe Kalush Orchestra a même lancé un mot de soutien aux combattants assiégés de l’usine Azovstal de Marioupol à la fin de son titre.

Le commentateur ukrainien, qui officiait depuis un bunker, n’a pas pu contenir sa joie en annonçant la victoire de son pays.

La France, qui avait frôlé la victoire l’an dernier grâce à Barbara Pravi et sa chanson , se classe cette fois à la 24e place et avant-dernière, avec un malheureux 17 points. Seule l’Allemagne, inscrite en bas de tableau, fait moins bien, avec 6 points.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réagi tard dans la nuit sur le réseau social Telegram. « Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l’Europe ! L’année prochaine, l’Ukraine accueillera l’Eurovision. Ce sera la troisième fois de son histoire, et j’espère pas la dernière. Nous ferons de notre mieux pour accueillir la compétition un jour à Marioupol, dans une ville libre, paisible et libérée ! »



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.