Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

L’UE veut encaisser les avoirs gelés de la Russie — RT Business News


Les législateurs européens recherchent des moyens légaux de confisquer les avoirs russes qui ont été gelés dans le cadre des sanctions occidentales et de les utiliser pour aider l’Ukraine.

La question d’une saisie légale des biens publics et privés russes détenus à l’étranger est débattue depuis des mois par les responsables de l’UE. Cependant, le mécanisme souhaité par le bloc n’est pas facile à appliquer, car dans la plupart des pays de l’UE, la saisie d’avoirs gelés n’est légalement possible qu’en cas de condamnation pénale.

« A court terme, nous pourrions créer, avec nos partenaires, une structure pour gérer ces fonds et les investir. Nous utiliserions ensuite le produit pour l’Ukraine », La présidente de l’UE, Ursula von der Leyen, a déclaré mercredi dans un communiqué.

Elle a ajouté que jusqu’à présent, l’UE et ses alliés ont bloqué 300 milliards d’euros (plus de 310 milliards de dollars) de réserves de la Banque centrale russe et ont gelé 19 milliards d’euros d’actifs de particuliers russes.

Moscou a qualifié les saisies d’illégales et a déclaré qu’elles constituaient effectivement un vol.

LIRE LA SUITE:
La Russie envisage d’échanger des actifs gelés, selon le ministre des Finances

Selon le commissaire, les législateurs européens proposaient la création d’un tribunal spécialisé, soutenu par l’ONU, « pour enquêter et poursuivre le crime d’agression de la Russie. »

« Nous travaillerons sur un accord international avec nos partenaires pour rendre cela possible. Et, ensemble, nous pouvons trouver des moyens légaux d’y parvenir », dit von der Leyen.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page