Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

L’UE va augmenter de 500 millions d’euros le financement du soutien militaire à l’Ukraine – POLITICO


Le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a annoncé lundi que l’UE avait accepté de fournir un soutien financier supplémentaire de 500 millions d’euros à l’armée ukrainienne, portant le montant total accordé par le bloc à 2,5 milliards d’euros.

« Tout le monde a dit à l’unanimité » oui, mettons 500 millions de plus «  », a déclaré Borrell aux journalistes à la suite d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles. « La décision sera prise dans les prochains jours mais aujourd’hui, les ministres se sont mis d’accord sur la proposition. »

L’argent sera versé via un fonds de l’UE appelé European Peace Facility (EPF), qui rembourse les membres du bloc qui envoient des armes à l’Ukraine pour l’aider dans sa lutte contre l’invasion russe.

L’UE a accepté d’investir 500 millions d’euros dans le FPE en février et l’a complété à plusieurs reprises depuis. Cette cinquième tranche d’argent, qui doit encore être approuvée par les pays de l’UE, portera le soutien total à 2,5 milliards d’euros.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a déclaré dans un tweet qu’il a « salué » l’accord des ministres sur le nouveau financementajouter: « L’Europe continue d’œuvrer pour la paix et la défense de nos valeurs. »

Borrell a également déclaré que les travaux sur les sanctions contre la Russie se poursuivraient, avec d’autres mesures à venir. « Ces sanctions fonctionnent, l’économie russe est gravement touchée », a déclaré Borrell, ajoutant que les sanctions n’avaient pas entraîné une augmentation des prix du pétrole.

La réunion des ministres des Affaires étrangères de lundi comprenait également une discussion sur les plans de la Commission européenne visant à interdire les importations d’or russe.




Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page