Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

L’ONU, la Turquie et l’Ukraine suspendent les expéditions en mer Noire alors que la Russie met en garde contre la sécurité – News 24


Les Nations Unies, la Turquie et l’Ukraine ont convenu mardi de suspendre les expéditions de céréales via le corridor de la mer Noire mercredi, après que la Russie a averti que la sécurité de la route était devenue « inacceptable ».

La Russie s’est récemment retirée d’un accord, négocié par l’ONU et la Turquie, pour assurer l’expédition de céréales via les ports ukrainiens de la mer Noire nécessaires en particulier pour nourrir les pays vulnérables dans des endroits comme l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les trois autres parties à l’initiative ont continué à envoyer des navires sur la route tout en informant Moscou des mouvements de navires.

Le Centre conjoint de coordination (JCC) d’Istanbul, mis en place pour mettre en œuvre l’accord sur la mer Noire, a déclaré dans un communiqué que les trois délégations s’étaient mises d’accord mercredi « pour ne planifier aucun mouvement de navires dans le cadre de l’Initiative céréalière de la mer Noire » et ont suspendu un navire processus d’inspection, citant « des problèmes liés à la cargaison fumigée ».

L’annonce est intervenue après que le ministère russe de la Défense a déclaré lundi que la situation sécuritaire le long du corridor était devenue « inacceptable », affirmant que « le gouvernement ukrainien et les hauts gradés des forces armées ukrainiennes l’utilisent pour des actions de combat contre la Fédération de Russie ».

L’ONU a contesté les affirmations de la Russie concernant l’attaque de l’Ukraine : Martin Griffiths, le chef humanitaire de l’ONU, a déclaré lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU lundi qu’aucun navire ne se trouvait dans le couloir au moment de l’attaque contre la marine russe.

Le JCC avait envoyé une déclaration préalable plus tôt dans la journée sur les plans pour essayer de « reprendre la pleine participation » à l’accord après le retrait de Moscou et pour que trois navires commencent mardi des voyages vers l’Allemagne, la Libye et le Maroc.

Le secrétariat de l’ONU au Centre conjoint de coordination a également souligné que les mouvements à travers le corridor depuis que la Russie a suspendu sa participation sont « une mesure temporaire et extraordinaire ».

Le président russe Vladimir Poutine, quant à lui, a tenu mardi un appel avec son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan, au cours duquel il a réitéré les affirmations de Moscou concernant les menaces à la sécurité ukrainienne et les fausses accusations selon lesquelles l’accord sur les céréales avait principalement été utilisé au profit des pays riches, selon le Kremlin. .




Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page