Skip to content
L’OMC constate un net ralentissement du commerce mondial, indiquant une éventuelle récession et une baisse de l’inflation

Le commerce mondial de biens devrait ralentir plus fortement que prévu l’année prochaine, atténuant peut-être les pressions inflationnistes mais augmentant le risque d’une récession mondiale, selon une nouvelle prévision.

Avec la flambée des coûts de l’énergie et la hausse des taux d’intérêt qui affaiblissent la demande des ménages, les exportations et les importations ne devraient augmenter que de 1% en 2023, contre une précédente prévision de 3,4%, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale du commerce.


wj en

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.