Skip to content
L’inondation de la rivière Yellowstone est un événement de 1 sur 500 ans, selon l’US Geological Survey

Des pluies sans précédent et une fonte rapide des neiges ces derniers jours ont fait sortir des rivières de certaines parties du Montana, du Wyoming et de l’Idaho, engloutissant des ponts et emportant des sections entières de chaussée.

Plus de 10 000 visiteurs du parc national de Yellowstone ont été contraints d’évacuer. Toutes les entrées du parc devraient rester fermées jusqu’à lundi au moins.

« À deux débitmètres, la rivière Yellowstone à Corwin Springs et la rivière Yellowstone à Livingston, le débit de pointe était supérieur au niveau d’inondation de 0,2 % (ou 1 sur 500 ans) », a déclaré l’hydrologue de l’USGS Katherine Chase dans le communiqué.

Plus en aval, « la rivière Yellowstone à Billings se situait entre 1% (ou 1 sur 100 ans) et 0,2% (1 sur 500 ans) d’inondation », selon le communiqué, qui a souligné que les données de débit sont « actuellement signalées ». comme « provisoire » jusqu’à ce que les analyses de suivi du canal de flux et des données soient terminées. »

Cependant, Chase a noté dans le communiqué, « bien que ces inondations soient souvent qualifiées de plus importantes (ou plus rares) qu’un événement de 1 sur 500 ans, il existe la même probabilité qu’elles puissent se produire au cours d’une année donnée ».

Les fréquences USGS sont calculées à partir de données historiques pour les emplacements de la rivière Yellowstone. Comme CNN l’a rapporté cette semaine, les scientifiques ont montré que le changement climatique a un impact sur la fréquence à laquelle les événements météorologiques extrêmes se produisent, et la tendance devrait se poursuivre alors que la planète continue de se réchauffer.

Au cours d’une période de trois jours la semaine dernière, le parc national de Yellowstone a reçu environ deux à trois fois les précipitations typiques pour tout le mois de juin, et les précipitations de ce mois ont déjà été supérieures à 400 % de la moyenne dans le nord-ouest du Wyoming et le sud du Montana, selon au service météorologique national.

La boucle sud de Yellowstone va rouvrir

Les cinq entrées du parc de Yellowstone sont restées fermées vendredi alors que des efforts de récupération et de réparation des inondations sont en cours en vue de la réouverture du parc, selon un communiqué du bureau du surintendant du parc.

Selon le communiqué, le National Park Service n’a pas encore de date de réouverture estimée pour l’ensemble du parc – ni une idée des coûts totaux de réparation. Le communiqué présente une longue liste de réparations nécessaires aux routes et aux infrastructures dans chaque section du parc afin qu’il puisse rouvrir.

« Nous avons fait d’énormes progrès en très peu de temps, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire », a déclaré le surintendant Cam Sholly dans le communiqué. « Tous les objectifs d’urgence et de sécurité des personnes dans le parc ont été atteints ou stabilisés dans les 96 premières heures suivant l’inondation, sans blessure majeure ni décès. »

Le service du parc a annoncé samedi que la boucle sud du parc rouvrira au public mercredi.

« À 8 heures du matin le mercredi 22 juin, le parc national de Yellowstone commencera à permettre aux visiteurs d’accéder à la boucle sud du parc », selon un communiqué de presse du parc national de Yellowstone. « La boucle sud est accessible depuis l’est (Cody), l’ouest (West Yellowstone) et le sud (Grand Teton/Jackson). Les zones accessibles incluent Madison, Old Faithful, Grant Village, Lake Village, Canyon Village et Norris. »

Les zones de l’arrière-pays accessibles depuis les routes ouvertes au public seront disponibles pour une utilisation de jour uniquement, selon le communiqué. L’utilisation de nuit à partir des points de départ du sud ouvrira le 1er juillet.

Alors que la boucle nord est fermée, « le personnel du parc a engagé plus de 1 000 propriétaires d’entreprise, partenaires du parc, opérateurs commerciaux et résidents des communautés de porte d’entrée environnantes pour déterminer comment gérer les visites estivales », a déclaré le service du parc.

Pour s’assurer que la boucle sud ne soit pas submergée par les visiteurs et pour équilibrer la demande d’accès des visiteurs, le parc instituera un plan provisoire d’accès des visiteurs », selon le communiqué.

« Le plan provisoire, appelé système de plaques d’immatriculation alternées (ALPS), a été suggéré comme solution par les communautés passerelles lors d’un engagement public majeur avec le parc la semaine dernière », indique le communiqué.

Le gouverneur du Montana, Greg Gianforte, a adopté un ton optimiste quant à la récupération et à la reconstruction des inondations alors qu’il encourageait la poursuite du tourisme dans l’État de Big Sky. « Les meilleurs jours sont devant nous », a-t-il déclaré vendredi aux journalistes.

« Nous sommes ouverts. Vous devez venir », a déclaré Gianforte à propos de Yellowstone Park. « La vitalité de nos communautés en dépend. Nous sommes ouverts aux affaires et nous voulons que vous veniez. »

Les responsables ont précédemment déclaré que la partie nord du parc resterait probablement fermée pendant le reste de la saison.


Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.