Skip to content
L’inflation jette une ombre sur Thanksgiving alors que les banques alimentaires peinent à répondre à la demande


Guillaume Brangham :

Ce jour férié, alors que nous sommes si nombreux à nous asseoir avec nos amis et notre famille à des tables surchargées de nourriture, il y a des millions d’Américains qui n’ont pas autant de chance.

Ainsi, Thanksgiving Day est aussi un rappel de la dure réalité de ce qu’on appelle l’insécurité alimentaire. Il est répandu aux États-Unis, et il n’y a pas de fin évidente en vue. Les organisations qui répondent à ce besoin disent qu’elles ont dû intensifier leurs efforts cette année.

L’un de ces groupes s’appelle Feeding America. Et, en 2019, ils ont distribué 4,2 milliards de repas. En 2021, ce nombre a augmenté d’un milliard pour atteindre 5,2 milliards de repas. En 2019, quelque 40 millions de personnes ont reçu une sorte d’aide alimentaire caritative. Mais, l’année dernière, ce nombre est passé à 53 millions.

Plus tôt cette semaine, j’ai parlé avec la directrice de l’exploitation de Feeding America, Katie Fitzgerald. Nous avons parlé de ce qui motive cela et de ce qu’il reste à faire.

Katie Fitzgerald, super de vous avoir sur « NewsHour ».

Ainsi, des dizaines de millions d’Américains sont techniquement en situation d’insécurité alimentaire. Mais quel est votre sens ? Ces chiffres fédéraux donnent-ils une image complète et précise du problème ici aux États-Unis ?

gb7

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.