Skip to content
L’industrie fait pression sur les eurodéputés avant les votes verts


Un groupe de 50 PDG a écrit une lettre ouverte exhortant les députés européens à retarder les projets de taxe carbone aux frontières de l’industrie avant les votes sur la position du Parlement européen sur plusieurs lois vertes la semaine prochaine, rapporte Reuters. Les lobbies de l’industrie énergivore EUROFER, Cefic et Cembureau et le groupe de pression agricole Copa-Cogeca ont également écrit aux eurodéputés pour demander des retards. Les groupes automobiles ont fait pression contre les voitures à zéro émission et les aéroports ont mis en garde contre l’imposition de nouveaux coûts liés au CO2.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe

euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.