Nouvelles

L’Inde compte désormais trois cas de monkeypox et tous signalés au Kerala


L’Inde a confirmé vendredi son troisième cas de monkeypox. La ministre de la Santé du Kerala, Veena George, a déclaré qu’un homme de 35 ans qui est revenu à Malappuram des Émirats arabes unis (EAU) le 6 juillet a été testé positif au virus.

Elle a informé que l’homme avait de la fièvre et avait été admis à l’hôpital Manjeri Medical College le 13 juillet. Il a commencé à montrer des symptômes le 15 juillet. « Sa famille et ses contacts étroits ont été gardés sous observation », a-t-elle déclaré.

Les trois cas confirmés de monkeypox en Inde jusqu’à présent ont été signalés au Kerala.

Le premier cas de monkeypox du pays a été confirmé dans le district de Kollam au Kerala. Cette personne était également revenue des Émirats arabes unis. Tous ses contacts ont été identifiés et 11 de ses co-passagers, des membres de sa famille, un automobiliste, un chauffeur de taxi et un dermatologue d’un hôpital privé où la personne infectée s’est fait soigner ont été gardés en observation.
Le deuxième cas positif a été signalé dans le district de Kannur au Kerala. « L’homme de 31 ans de Kannur suit actuellement un traitement au Pariyaram Medical College. L’état de santé du patient serait satisfaisant. Les personnes en contact étroit avec lui ont été placées sous surveillance », a déclaré Veena George.

Intensifiant la vigilance sur les cas de monkeypox, le gouvernement central a demandé le 18 juillet à tous les États, ports et aéroports de contrôler tous les passagers internationaux arrivant en Inde. Le Centre a également publié un ensemble de lignes directrices pour prévenir la propagation du monkeypox.

Le gouvernement a recommandé que la personne confirmée avec le monkeypox soit isolée. Un établissement de santé doit être informé immédiatement. De plus, il faut éviter tout contact et maintenir l’hygiène des mains. Il a également été conseillé de protéger les agents de santé de première ligne et d’utiliser des masques et des gants lors des soins aux patients.

Selon un communiqué de presse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) du 21 juillet, plus de 14 000 cas de monkeypox et trois décès ont été signalés dans plus de 60 pays depuis le début de l’année. « On peut s’attendre à plus de cas à mesure que la surveillance se développe », a déclaré l’organisme mondial dans sa mise à jour du 15 juillet.

Première publication: IST


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page