Skip to content
l’hommage des comédiens à leur « père de l’art dramatique »

Un monument. Au théâtre comme au cinéma, Michel Bouquet a laissé une profonde empreinte, tout au long de ses 75 ans de carrière. Décédé à 96 ans mercredi 13 avril, l’acteur a marqué le grand écran sous la direction de grands metteurs en scène (Claude Chabrol, François Truffaut…), mais n’a jamais caché sa prédilection pour le théâtre.

Fabrice Luchini : « J’ai passé de supers moments avec lui »

« C’était l’homme le plus attirant et le plus attachant. C’était un personnage trop riche dont on ne peut pas parler car il est énorme ». Après l’annonce du décès de Michel Bouquet, Fabrice Luchini s’est confié à franceinfo. Il décerne un Molière d’honneur à Michel Bouquet en 2015.

« Michel était un mystique. J’ai passé d’immenses moments avec lui, j’étais son entraîneur. Je l’ai vu faire le plus beau trou de l’histoire du théâtre, j’étais son fils dans un film. « 

Fabrice Luchini

chez franceinfo

C’est pour Fabrice Luchini la plus belle rencontre de sa vie. Comment c’était? « C’était lors d’un tournage de Pierre Zucca, je joue son fils, c’est mon premier grand rôle. Il m’a appris à être à l’écoute de l’autre. C’est lui et par lui que j’ai compris. « 

Charles Berling : « C’était de la poésie ambulante »

« Nous perdons un père, un père du théâtre. C’est un homme qui a consacré toute sa vie au théâtre. Il a existé sur les plateaux de cinéma ou de théâtre en sacrifiant une grande partie de sa vie »a réagi Charles Berling sur franceinfo.

« Il a joué les plus grands auteurs, il a croisé les plus grands réalisateurs. »

Charles Berling

chez franceinfo

Sa mort « C’est terrible, bien qu’on puisse dire qu’il a bien vécu et plusieurs vies. Il était incapable de beaucoup de choses dans la vie mais il pouvait prétendre n’importe quoi sur les plateaux. Je n’ai jamais vu quelqu’un comme ça. C’était de la poésie ambulante. »

Pierre Arditi : « Un maître absolu, éternel »

« Ce n’était pas un monstre sacré mais un maîtrea déclaré sur franceinfo Pierre Arditi. Il y a quelque chose en lui qui est inaccessible. Il est peut-être le seul acteur à avoir atteint la perfection derrière laquelle nous courons tous. C’est un maître éternel »il ajouta. « Il y a une science dans l’art dramatique et c’est un maître absolu. »

« Je n’ai jamais vu un acteur avec une capacité d’incarnation aussi puissante que la sienne. C’était un jeu d’une telle pureté, c’était totalement pur. On s’est toujours demandé comment il était capable de jouer de cette façon-là. »

Pierre Arditi

chez franceinfo

Michel Bouquet « est quelqu’un à qui on peut se référer toute notre vie. Des gens de ma génération, mais aussi des plus jeunes. » Le plus important pour lui « c’était le théâtre. »



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.