Nouvelles

Lewis Hamilton a refusé « Top Gun: Maverick » dans « l’appel le plus bouleversant » de sa vie

Le champion de Formule 1 a déclaré à Vanity Fair dans une interview publiée lundi que son ami Tom Cruise avait accepté de le lancer dans la suite de « Top Gun » de 1986 – mais qu’il avait dû refuser l’opportunité à contrecœur.

« Quand j’ai entendu que le deuxième sortait, je me suis dit: » Oh, mon Dieu « , je dois demander » « Cruise sera jeté dans le film, a déclaré Hamilton. « Peu m’importe le rôle. Je vais même balayer quelque chose, être femme de ménage dans le dos.

Le champion de course a déclaré que Cruise et lui avaient « construit une amitié au fil du temps » après que la star de cinéma l’ait invité sur le plateau de « Edge of Tomorrow ». Ainsi, lorsque Hamilton a demandé, Cruise a accepté de le choisir comme pilote de chasse dans le blockbuster de l’été. Mais finalement, la production cinématographique a coïncidé avec sa saison de course et il a dû la refuser.

Hamilton se souvient de cette conversation comme « l’appel le plus bouleversant que je pense avoir jamais eu ».

Le septuple champion du monde élargit néanmoins ses horizons et a déclaré à Vanity Fair qu’il travaillait avec des « startups respectueuses de la planète ». Hamilton est également un nouveau joueur hollywoodien et produit le nouveau film du réalisateur « Maverick » Joseph Kosinski, « Formula One ».

Le joueur de 37 ans examine également ce scénario en tant que consultant « parce que les Américains qui l’écrivent commencent tout juste à s’habituer à la Formule 1 ». Il a déjà rencontré Brad Pitt, qui joue le rôle d’un pilote vieillissant qui abandonne sa retraite pour défier les coureurs débutants.

Hamilton et Pitt ont depuis convenu de visiter les usines britanniques où Mercedes-Benz fabrique les voitures de Formule 1 de cette saison, selon Deadline.

Pendant ce temps, Cruise a passé son 60e anniversaire à soutenir Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne.

« C’est un grand ami à moi », a déclaré Cruise à l’époque, selon Deadline. « J’espère qu’il passera une bonne journée. »




huffpost

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page