Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

L’Europe termine dans le rouge, inquiétude sur les taux et l’inflation – 10/11/2023 à 18:24


Une femme passe devant le bâtiment de la Bourse d’Oslo.

Une femme passe devant le bâtiment de la Bourse d’Oslo.

par Claude Chendjou

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse vendredi, tandis que Wall Street tentait de se redresser à mi-séance après avoir terminé dans le rouge la veille, en réaction aux propos jugés restrictifs de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale américaine (FED).

A Paris, le CAC 40 a clôturé sur une baisse de 0,96%, à 7.045,04 points. Le britannique Footsie a perdu 1,28% et l’allemand Dax a perdu 0,77%.

L’indice EuroStoxx 50 a cédé 0,75% et l’indice FTSEurofirst 300 a cédé 0,95%. Le Stoxx 600, qui a atteint jeudi un plus haut de trois semaines, a chuté de 1%.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC a chuté de 0,03% et le Stoxx 600 de 0,21%.

En clôture en Europe, le Dow Jones a avancé de 0,53%, le Standard & Poor’s 500 de 0,82% et le Nasdaq de 1,26% après avoir chuté de 0,65% à près de 1% jeudi.

Alors qu’à Wall Street les investisseurs semblent avoir digéré les propos de Jerome Powell, qui a déclaré jeudi après-midi que les responsables de la Fed n’étaient « pas convaincus » que les taux d’intérêt étaient suffisamment élevés pour lutter contre l’inflation, en Europe la tendance s’est terminée sur une note négative. lendemain d’une séance positive.

Le sentiment du marché mondial était globalement baissier vendredi, l’indice MSCI World tombant à son plus bas d’une semaine à 659,86 points et s’approchant d’une quatrième séance consécutive dans le rouge.

Les propos tenus vendredi par Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), selon lesquels l’inflation dans la zone euro pourrait à nouveau augmenter dans les mois à venir, ont encore pesé sur les marchés européens.

Les investisseurs continuent cependant de penser que les taux des grandes banques centrales vont baisser l’an prochain au regard des enquêtes publiées cette semaine et attendent particulièrement les données macroéconomiques qui seront publiés la semaine prochaine, notamment l’inflation et la statistique des ventes au détail Aux Etats Unis.

VALEURS EN EUROPE

Parmi les principaux secteurs de la Bourse européenne, le luxe (-2,67%) a été particulièrement touché après les résultats et prévisions de Richemont (-5,2%), qui ont fait chuter LVMH (-3,82%), Kering (-3,33%) et Hermès (-1,55%).

Scor plonge de 3,49% après un résultat trimestriel inférieur aux attentes, alors que la hausse du chiffre d’affaires trimestriel de JCDecaux est néanmoins saluée.

A Londres, Diageo chute de 12,17% après un avertissement sur sa croissance organique.

LES INDICATEURS DU JOUR

L’économie britannique a stagné entre juillet et septembre, selon les chiffres publiés par l’Office for National Statistics (ONS).

Le moral des ménages américains s’est dégradé depuis début novembre, en baisse de 60,4 points par rapport à octobre, selon l’étude préliminaire de l’Université du Michigan.

CHANGEMENTS

L’indice du dollar, qui mesure les fluctuations du billet de banque face à un panier de devises de référence, est resté stable (+0,05%) vendredi.

Face à la devise japonaise, il se dirige vers sa meilleure performance hebdomadaire depuis trois mois et a atteint en séance un plus haut de près d’un an à 151,43 yens.

L’euro a augmenté de 0,08% à 1,0674 $ et la livre sterling a chuté de 0,1% à 1,2209 $.

Dans les crypto-monnaies, le bitcoin a gagné 2,02% à 37 435 dollars au milieu de spéculations sur l’approbation imminente du « Bitcoin spot ETF » de BlackRock.

TAUX

Le rendement du Bund allemand à 10 ans a fini en hausse de plus de cinq points de base à 2,718%, plusieurs responsables de la BCE ayant rejeté la perspective d’une baisse imminente des taux d’intérêt.

Aux Etats-Unis, le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui a augmenté de plus de 12 points de base jeudi, a reculé d’environ un point vendredi, à 4,6142%.

HUILE

Le pétrole se dirige vers une troisième perte hebdomadaire consécutive d’environ 5%, malgré la reprise de vendredi, et les inquiétudes concernant la demande persistent.

En clôture de journée en Europe, le Brent a gagné 1,82% à 81,47 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 1,91% à 77,19 dollars.

(Écrit par Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)


Gn fr bus

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page