Skip to content
Letko Brosseau entend s’opposer au projet de vente de Cominar


La firme d’investissement montréalaise Letko Brosseau a réitéré son intention de voter contre le projet de vente de la fiducie de placement immobilier Cominar.

• Lire aussi : Lightspeed reçoit un coup de pouce de son fondateur

• Lire aussi : Vente de Cominar : indemnité de départ de plus de 5 millions de dollars pour le président

• Lire aussi : La vente de Cominar, pas une surprise pour la famille Dallaire

Letko Brosseau et Associés détient une participation d’environ 3,3 % des parts en circulation du Fonds de placement immobilier et n’a pas l’intention d’accepter l’offre d’achat de 11,75 $ par part déposée par Iris. Acquisition II SEC. Il considère cette valeur comme significativement inférieure à la valeur liquidative.

Dans un communiqué publié vendredi, la société a noté que l’action était évaluée à 14,72 $ le 30 septembre et se négociait à 15 $ à la veille de l’épidémie de COVID-19.

Le cours de l’action Cominar a chuté de façon importante pendant la pandémie, notamment en raison des longues fermetures de centres commerciaux et de bureaux en 2020 et 2021.

« Actuellement, les conditions d’exploitation sont très encourageantes. Les investissements dans l’immobilier commercial continuent de prendre de l’ampleur, avec un niveau d’investissement accru et un intérêt croissant de la part des promoteurs à la recherche de sites bien situés. Les prêteurs canadiens continuent de fournir d’abondantes liquidités au marché immobilier. Il y a une demande sans précédent pour les bâtiments industriels, comme ceux appartenant à Cominar », a déclaré Letko Brosseau.

Pour rappel, le 24 octobre, Cominar, qui détient un portefeuille d’environ 36 millions de pieds carrés de superficie locative, a annoncé la conclusion d’une entente pour son acquisition par Iris Acquisition II LP, une entité créée par un consortium dirigé par Property. immobilier Canderel inc.

Dans le cadre de la transaction, le consortium vendra des immeubles commerciaux et de bureaux évalués à environ 1,5 milliard de dollars à Groupe Mach et des immeubles industriels à la société d’investissement américaine Blackstone.

L’assemblée générale extraordinaire des porteurs de parts est prévue le 21 décembre.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.