Politique

« L’Etat ne peut subventionner indéfiniment le prix à la pompe », estime le rapporteur général de la commission des finances


Publié

Mise à jour

Article écrit par

Le député de la Renaissance Jean-René Cazeneuve était l’invité de franceinfo ce lundi.

« L’Etat ne peut pas subventionner indéfiniment le prix à la pompe »a estimé lundi 25 juillet sur franceinfo le rapporteur général de la commission des finances, le député Renaissance Jean-René Cazeneuve.

Samedi, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, s’est dit favorable à l’augmentation de la décote sur le litre de carburant de 18 à 30 centimes, dans un compromis avec les députés LR qui appelaient à aller « plus loin ». « La remise pourrait passer de 18 à 30 centimes d’euro en septembre et octobre, puis passer à 10 en novembre et 10 en décembre »avait détaillé le ministre.

L’idée, explique Jean-René Cazeneuve, est-ce « la remise est plus importante et fixe et généralisée à tous les français à partir de septembre ». « L’Etat doit encore finir par sortir de ce système »dit-il, parce que « Notre objectif est toujours aussi la restauration des finances publiques. » Toutefois, le rapporteur général de la commission des finances ajoute que « Si l’épidémie continue, nous sommes prêts et peut-être devrons-nous voter sur d’autres mesures en 2023. »

Par ailleurs, vendredi 22 juillet, l’Assemblée nationale a voté le doublement des aides défiscalisées que les entreprises peuvent verser aux salariés pour couvrir leurs frais de carburant, faisant passer le plafond de 200 à 400 euros – augmenté de 200 à 600 pour les Outre-mer. « Il faut faire en sorte que les français qui travaillent ne soient pas pénalisés par les prix à la pompe», avait déclaré à l’époque le rapporteur du budget Jean-René Cazeneuve.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page