Nouvelles locales

L’Espagne assure que le gaz livré au Maroc ne viendra pas d’Algérie

L’Espagne a assuré que le gaz qu’elle acheminera vers le Maroc ne proviendra pas d’Algérie, un pays qui a menacé de rompre son contrat avec l’Espagne s’il détourne le gaz algérien « vers une troisième destination ».

Alors qu’Alger a cessé fin octobre d’approvisionner le Maroc en gaz via le Gazoduc Maghreb Europe (GME), l’Espagne a décidé d’autoriser le Maroc à s’approvisionner via ce même tuyau reliant l’Algérie à l’Espagne via le Maroc.

Concrètement, Rabat pourra acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) sur les marchés internationaux, le faire livrer en Espagne où il sera regazéifié avant d’être acheminé vers le Maroc via le GME.

« En aucun cas, le gaz acquis par le Maroc ne sera d’origine algérienne », a indiqué mercredi soir le ministère espagnol de la Transition écologique.

« L’activation de ce mécanisme a été discutée avec l’Algérie ces derniers mois et communiquée aujourd’hui (mercredi) au ministre algérien » de l’Energie, a-t-il ajouté.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page