Skip to content
les trois (vraies) raisons de la flambée des prix du carburant


Maud Descamps, édité par Ugo Pascolo
modifié en

07:06, 27 janvier 2022

En un an, le prix du ravitaillement a fortement augmenté à la pompe. A l’occasion d’une journée spéciale consacrée au pouvoir d’achat des Français, l’une des préoccupations majeures de ces derniers, Europe 1 revient sur les trois facteurs qui expliquent que le cadran du prix évolue beaucoup plus vite que celui des litres quand on ‘re plein.

C’est l’une des préoccupations majeures des automobilistes français : le prix de leur remplissage. Une inquiétude que l’augmentation du barème de l’indemnité kilométrique ne semble pas apaisée. Et pour cause, les prix flambent depuis un an (voir infographie) le prix d’un réservoir d’essence de 40 litres a augmenté en moyenne de 12 euros, et de 13,5 euros pour le diesel.

Un Brent en hausse

Cette hausse s’explique principalement par la hausse du prix du baril de Brent, qui a franchi la barre des 90 dollars pour la première fois depuis 2014. Il y a seulement un an, il s’échangeait à seulement 55 dollars, soit une hausse de 63,64 %. Une situation qui s’explique en partie par le coronavirus : la panique provoquée par Omicron étant en train de s’installer selon les experts, la demande augmente et les prix avec. Mais il faut aussi tenir compte de la situation géopolitique très tendue en Ukraine.

La menace de la crise ukrainienne

« Si on avait vraiment un conflit armé autour de l’Ukraine, cela provoquerait une flambée des prix du gaz et forcément le pétrole suivrait », prévient l’économiste Philippe Chalmin au micro d’Europe 1. Dans une telle situation « le Brent franchirait la barre des 100 dollars » .

Un euro faible

Enfin, le taux de change aide à faire tourner le cadran des prix plus rapidement que les litres à la pompe. Avec un euro plus faible, les prix du pétrole sont plus élevés même si le prix du baril de Brent en dollars reste le même.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.