Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

les sujets de tension du couple franco-allemand


Jacques Serais, édité par Yanis Darras
modifié en

06:56, 26 octobre 2022

Emmanuel Macron reçoit ce mercredi à l’Elysée son homologue allemand Olaf Scholz. Une rencontre qui se déroule dans un contexte tendu entre la France et l’Allemagne, sur fond de guerre en Ukraine et d’impact sur leurs économies. Armement, crise énergétique… Les sujets de tension entre les deux alliés sont nombreux.

POUR ANALYSER

Le couple franco-allemand est en crise. L’heure n’est pas encore au divorce, mais les points de désaccord se font de plus en plus sentir entre le chancelier Olaf Scholz et le président de la République Emmanuel Macron. Preuve en est le report à une date ultérieure du concile franco-allemand. Il faut dire que le torchon brûle entre les deux pays, notamment sur la question des conséquences de la guerre en Ukraine, qui rebattent les cartes sur le continent européen.

De nombreux points de divergence

Car l’Allemagne semble vouloir faire cavalier seul, en pleine crise. Olaf Scholz a récemment annoncé un plan de soutien de 200 milliards d’euros à ses entreprises, sans même avertir Paris qui aurait préféré une réponse européenne à la crise énergétique.

Autre point de divergence : les questions d’armements. Emmanuel Macron ne cesse de plaider pour « une Europe de la défense beaucoup plus forte », sans être entendu par Berlin. Il faut dire que l’Allemagne a préféré acheter des F35, des avions américains, au lieu de se tourner vers l’industrie européenne. Avant tout, Olaf Scholz souhaite que son pays se dote de la première armée conventionnelle du continent. Et pour y parvenir, la chancelière a mis 100 milliards d’euros sur la table.

Pas de conférence de presse

« Ce n’est pas bon pour l’Europe que l’Allemagne s’isole » a regretté Emmanuel Macron la semaine dernière. Un message qu’il devrait réitérer ce mercredi à la chancelière en personne. Un conseiller de l’Elysée résume simplement le menu du déjeuner : « L’idée est de revenir aux défis communs ».

Mais signe que les deux partenaires sont loin de la lune de miel : les deux dirigeants n’ont pas prévu de tenir de conférence de presse après leur rencontre.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page