Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

les retombées économiques d’une Coupe du monde sont toujours limitées


Baptiste Morin, édité par Alexandre Dalifard

Lors d’une Coupe du monde, les bars et restaurants ont tendance à être pleins les jours de match et voient leurs revenus augmenter. On note également une augmentation des achats de téléviseurs, de chips et de biscuits apéritifs. Mais les retombées économiques d’une Coupe du monde sont toujours limitées. Le gain concerne avant tout l’image du pays.

Au-delà de l’aspect sportif, il y a les retombées économiques. Une victoire en Coupe du monde, c’est des scènes de joie, mais aussi plus d’achats. Pourtant, la victoire n’aurait qu’un impact limité sur l’économie du pays. En 2018, l’assureur Allianz estimait le gain à 0,1 point de PIB. Concrètement, ce serait entre 2 et 3 milliards d’euros. Dans ces milliards, les recettes des bars et restaurants qui ont augmenté. Beaucoup ont été vendus les jours de match. Il y a aussi les achats de télévision. Fnac et Darty ont clairement vu une augmentation. Et puis il y a les achats à grande surface. Carrefour note une hausse des ventes de chips et de biscuits apéritifs.

Avant tout, un gain d’attractivité

Mais pas assez non plus pour relancer la croissance. Selon le Centre de droit et d’économie du sport, même l’effet de l’Euro 2016 organisé en France a été limité à 1,2 milliard d’euros. Le gain concerne donc avant tout l’image de la France. Une victoire c’est bien pour son attractivité, surtout moins de 2 ans avant d’accueillir les JO.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page