Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Les relations franco-algériennes remises sur les rails suite au litige sur les visas

Publié le:

La France a mis fin à des mois de tensions avec l’Algérie à propos d’un différend sur les visas, quelques jours seulement après la normalisation des relations avec le Maroc à la suite d’une prise de bec similaire.

En visite dimanche à Alger, la capitale algérienne, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé le retour « à des relations consulaires normales » avec l’Algérie, selon un communiqué publié sur Twitter.

Il a également salué la « relation extrêmement forte » entre Paris et Alger.

En septembre de l’année dernière, Paris a réduit les quotas de visas pour ses anciennes colonies d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, dans le but d’encourager les pays à coopérer contre la migration irrégulière.

Paris a réduit les taux de 30% pour la Tunisie et de 50% pour l’Algérie et le Maroc, dans l’espoir que les pays rapatrieraient leurs citoyens vivant en France en tant que migrants irréguliers.

Cette décision a suscité une colère populaire généralisée.


Relations Maroc

La France a rétabli les taux de visa avec la Tunisie aux niveaux d’avant Covid en août, et vendredi, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré que Paris était revenu à une « pleine coopération consulaire » avec le Maroc.

Il a également été évoqué que le président Emmanuel Macron se rendrait dans le royaume d’Afrique du Nord au début de 2023.

Les relations consulaires avec l’Algérie et le Maroc seraient effectives depuis le 12 décembre.

Le président français Macron et le roi du Maroc Mohammed VI se sont entretenus par téléphone mercredi soir dernier après le choc dramatique de la demi-finale de la Coupe du monde de leurs pays au Qatar, remporté par la France 2-0.



rfi En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page