Nouvelles

Les prix à la consommation russes chutent pour la 6e semaine consécutive


Ajoute les données annuelles du ministère de l’économie

Ce contenu a été produit en Russie où la loi limite la couverture des opérations militaires russes en Ukraine

MOSCOU, 17 août (Reuters)Les prix à la consommation en Russie ont baissé pour la sixième semaine consécutive, selon des données publiées mercredi, alors que l’appréciation du rouble au cours des derniers mois et une baisse de la demande des consommateurs ont pesé sur le rythme de la croissance des prix.

L’indice des prix à la consommation (IPC) a chuté de 0,13 % au cours de la semaine précédant le 15 août après avoir baissé de 0,08 % une semaine plus tôt, a indiqué le service fédéral des statistiques Rosstat.

L’inflation reste élevée mais ralentit après que les prix de presque tout, des légumes et du sucre aux vêtements et aux smartphones, ont fortement bondi depuis le 24 février, lorsque la Russie a envoyé des dizaines de milliers de soldats en Ukraine.

L’IPC a prolongé sa baisse même après que la banque centrale a abaissé son taux directeur de 150 points de base à 8 % le mois dernier et a indiqué qu’elle était prête à envisager un nouvel assouplissement monétaire pour limiter la profondeur de la récession économique.

En glissement annuel, l’inflation a ralenti à 14,87% au 15 août contre 15,01% une semaine plus tôt, a annoncé mercredi le ministère de l’Economie.

Un ensemble distinct de données de Rosstat a montré mercredi que l’indice des prix à la production, l’indicateur des prix que les fournisseurs facturent à leurs clients, a fortement chuté en termes annuels à 6,1% en juillet contre 11,3% en juin, bien en deçà des niveaux supérieurs à 30% observés en Avril.

L’inflation élevée est au cœur des préoccupations des ménages depuis plusieurs années car elle dégrade le niveau de vie, ce qui sera aggravé cette année par la récession de l’économie.

L’économie russe se contractera moins que prévu et l’inflation ne sera pas aussi élevée que prévu il y a trois mois, selon les prévisions du ministère de l’Économie consultées par Reuters, suggérant que l’économie fait mieux face aux sanctions qu’on ne le craignait initialement.

Jusqu’à présent cette année, les prix à la consommation ont augmenté de 10,72 % contre une augmentation de 4,69 % au cours de la même période de 2021, selon les données de Rosstat.

(Reportage d’Andrey Ostroukh)

(([email protected];))

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.

nasdaq

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page