Nouvelles localesPolitique

les prévisions météo, quels départements en alerte ?


DES ORAGES. Météo France a placé cinq départements en vigilance orange ce mardi 16 août 2022. De violents orages sont attendus dans le sud du pays. En effet, Météo France annonce de violents orages accompagnés de grêle sur le sud du Massif central et l’Aude.

[Mis à jour le 16 août 2022 à 11h18] Ce mardi 16 août 2022, la France devrait voir tomber de la pluie et des orages dans l’après-midi. Météo France a même placé cinq départements en vigilance orange. Ce sont l’Hérault, l’Aveyron, le Gard, l’Aude et le Tarn. Pour autant, le Nord ne sera pas épargné puisque l’établissement public prévoit qu' »un système pluvio-orageux se rapproche du nord-ouest du pays ». Au front sur le sud-ouest et l’est du pays, le temps est encore calme.  » C’est donc dans l’après-midi que les dégâts sont à prévoir dans le sud : « Les orages deviendront plus violents dans l’après-midi dans le sud du Massif Central (Tarn et Aveyron) ainsi que dans l’Aude. Ces orages seront accompagnée d’une forte activité électrique, de fortes averses de grêle et de fortes accumulations de précipitations. » Météo France annonce 20 à 40 mm de précipitations en une heure et des vents allant jusqu’à 80 voire 100 km/h.

Il faudra même attendre la fin d’après-midi pour voir les orages atteindre le Gard et l’Hérault, les deux autres départements placés en vigilance orange. Météo France se veut très méfiante et incite les riverains à prendre leurs précautions : « Les orages s’accompagneront de phénomènes violents, de très fortes rafales, de grêle et d’activité électrique marquée. Des phénomènes tourbillonnaires, des trombes marines voire des tornades pourraient également se produire. » Dans la nuit de mardi à mercredi, des orages pourraient arriver sur la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. C’est pourquoi Météo France indique que son alerte de vigilance pourrait évoluer en conséquence prochainement.



GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page