Bourse Entreprise

Les organisations canadiennes prévoient d’augmenter les budgets salariaux


Les organisations canadiennes prévoient des augmentations de salaire plus élevées que d’habitude pour la deuxième année consécutive, selon un sondage de Normandin Beaudry, un chef de file dans le secteur des services-conseils en actuariat et en rémunération globale.

Plus de 750 organisations représentant environ 1,8 million d’employés au Canada ont participé à cette 12e enquête annuelle sur les augmentations salariales.

Cette étude révèle que les hausses atteindront 3,8 % pour 2023, hors gels.

Plus d’une organisation sur dix prévoit un budget moyen d’augmentation de salaire de plus de 5 %, voire de 20 %.

« Les résultats globaux de ce récent sondage ne sont pas surprenants compte tenu de l’environnement économique actuel et du marché du travail ultra-concurrentiel », a déclaré Anna Potvin, associée et chef de la pratique en rémunération chez Normandin Beaudry.

Le secteur des technologies de l’information (IT) est au premier plan : déjà un secteur important avant la pandémie, sa croissance s’est accélérée ces deux dernières années avec le développement du télétravail et l’accélération de la transformation numérique. Les budgets d’augmentations salariales projetés en 2023 au Canada par organisation dans le secteur des TI se situent entre 4,2 % et 5,8 %, sans les gels.

Les entreprises prévoient des augmentations plus importantes que les grosses, note Normandin Beaudry dans son étude.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page