les négociations pour une trêve à Gaza « sont au point mort », selon le médiateur qatari

Négociations visant à mettre fin aux hostilités dans la bande de Gaza et à libérer les otages israéliens « piétiner »a relevé, mercredi 17 avril, le Premier ministre du Qatar, l’un des principaux médiateurs entre l’Etat hébreu et le Hamas. « Nous traversons une phase sensible »a reconnu Mohammed ben Abdelrahmane al-Thani, lors d’une conférence de presse. « Nous essayons, autant que possible, de la surmonter (…) afin de mettre fin aux souffrances de la population de Gaza et d’obtenir la libération des otages »il a dit. Suivez notre diffusion en direct.

Les États-Unis préparent de nouvelles sanctions contre l’Iran. La Maison Blanche a annoncé mardi soir que des mesures de représailles seraient prises contre le régime islamique, visant notamment « ses programmes de drones et de missiles ». Ces nouvelles sanctions « poursuivre la pression continue exercée sur l’Iran afin de contenir et de détériorer ses capacités militaires »a ajouté Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale du président américain.

Le ministère de la Santé du Hamas fait état d’un nouveau bilan dans la bande de Gaza. Elle affirme que 33 899 personnes ont été tuées et 76 664 blessées dans l’enclave depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien, le 7 octobre. En 24 heures, au moins 56 morts supplémentaires ont été enregistrés, assure-t-il.

Israël continue de réfléchir à sa réponse. Faut-il s’attendre à une opération militaire de l’État juif contre Téhéran ? « Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à une telle agression, l’Iran n’en sortira pas indemne » après son attaque, a déclaré le porte-parole de l’armée, Daniel Hagari. « Nous répondrons quand, où et comment nous le souhaitons. » Les grandes puissances réitèrent leurs appels au calme.

Quitter la version mobile